03/09/2019 16:15
Le président iranien Hassan Rohani a exclu mardi 3 septembre l'idée de "discussions bilatérales" avec les États-Unis, affirmant que son pays y était opposé "par principe", selon le site officiel du gouvernement iranien.
>>L'Iran jette un froid sur la perspective d'une rencontre Trump-Rohani
>>L’Iran appelle à traiter les tensions avec les États-Unis par la diplomatie

Les présidents iranien Hassan Rohani (droite) et américain Donald Trump.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le président iranien Hassan Rohani, qui s'exprimait au parlement, a également déclaré que la République islamique pourrait réduire encore davantage ses engagements en matière nucléaire "dans les prochains jours" si "d'ici à jeudi", les négociations sur le sujet avec les Européens "n'aboutissent à aucun résultat".

Sur la question de la possibilité de négociations directes avec Washington, M. Rohani a estimé qu'il y avait "peut-être (...) eu un malentendu".

"Nous l'avons dit plusieurs fois et nous le répétons: aucune décision (n'a été prise) de tenir des négociations bilatérales avec les États-Unis", a déclaré M. Rohani, selon le texte de son discours au Parlement publié par le gouvernement iranien.

"Par principe, nous ne voulons pas de négociations bilatérales avec les États-Unis", a ajouté le président iranien.

M. Rohani a néanmoins indiqué que des discussions avec Washington pourraient avoir lieu dans le cadre du format "5+1" si les États-Unis lèvent les sanctions qu'ils ont réimposées contre Téhéran après être sortis unilatéralement en mai 2018 de l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015.

Le format 5+1 correspond aux cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Chine, Grande-Bretagne, États-Unis, France et Russie) plus l'Allemagne, soit les six pays qui avaient négocié cet accord.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Festival du tournesol, nouvelle carte de visite pour Nghê An Suite aux succès des éditions précédentes, le Festival du tournesol de Nghê An 2019 sera organisé du 27 au 29 décembre pour promouvoir l’image de la terre et des hommes de cette province centrale.