30/07/2018 08:51
Les Iraniens sont capables de traverser avec succès la "période critique" actuelle provoquée par la menace de nouvelles sanctions américaines, a déclaré dimanche 29 juillet Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères.
>>L'Iran ne négociera pas avec les États-Unis tant que pèseront des menaces de sanctions
>>L'Iran a "de nombreuses options" face aux sanctions pétrolières des États-Unis

Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères. Photo: AFP/VNA/CVN
Les sanctions sont une arme que Washington a l'habitude d'utiliser, et un examen de l'histoire des relations étrangères américaines révèle que "ce pays est celui qui a imposé le plus grand nombre de sanctions sur la majorité de pays", a indiqué M. Zarif, cité par la chaîne iranienne Press TV.

S'exprimant au sujet des nouvelles sanctions que les États-Unis menacent d'imposer contre l'Iran, il a déclaré que son pays était capable de se sortir de cette situation.

"Le monde est avec nous, et nous devons mettre cette opportunité à profit", a-t-il souligné. "Nous pouvons utiliser ces pressions pour susciter une augmentation de la production pétrolière nationale et de nos exportations non pétrolières, et montrer aux Américains qu'ils doivent renoncer" à leur projet de sanctions, a-t-il affirmé. Les sanctions américaines contre l'Iran devraient être remises en vigueur en août et en novembre, une décision prise après le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien, le 8 mai dernier.

Un premier ensemble de sanctions sera remis en vigueur le 6 août. Ces sanctions viseront notamment le secteur automobile iranien, ainsi que le commerce de l'or et de divers autres métaux essentiels. Les autres sanctions reprendront le 4 novembre, et viseront le secteur énergétique et les transactions pétrolières, ainsi que les transactions avec la Banque centrale d'Iran.

Le retrait de Washington de l'accord phare sur le nucléaire iranien de 2015 a été largement critiqué à travers le monde. Certains des principaux alliés européens des États-Unis travaillent depuis ce retrait à empêcher l'accord de se déliter. L'Iran avait déclaré que les pays européens allaient bientôt proposer un ensemble de mesures destinées à protéger les intérêts iraniens, conformément à l'accord de 2015.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Les touristes japonais succombent aux charmes de Dà Nang Dà Nang déploie des décors magnifiques entre plages de sable blanc, paysages montagneux, pagodes et grottes pittoresques. Étant l’un des quatre grands pôles touristiques du Vietnam, aux côtés de Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Huê, la plus grande ville du Centre est une destination prisée des touristes japonais.