20/11/2018 16:58

>>Visite officielle du Premier ministre israélien à Oman, une première depuis des années
>>L'Iran refuse d'être contraint à négocier avec les États-Unis

Téhéran et Washington ne sont pas en pourparlers sur leurs différends en suspens à Oman, a déclaré lundi 19 novembre le ministère iranien des Affaires étrangères. "L'Iran et les États-Unis n'ont pas de pourparlers, ni à Oman ni ailleurs", a affirmé le porte-parole du ministère Bahram Qasemi lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Par ailleurs, le porte-parole iranien a souligné que l'Iran souhaitait établir des relations pacifiques avec les autres pays. M. Qasemi réagissait à certains reportages locaux évoquant des négociations secrètes qui seraient en cours à Oman entre la République islamique et les États-Unis au sujet de la pression croissante des sanctions de Washington contre Téhéran. Ces dernières années, Oman a joué un rôle d'intermédiaire entre l'Iran et les États-Unis pour contribuer à résoudre leurs divergences.

 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Fête printanière de Côn Son - Kiêp Bac à Hai Duong

La cérémonie d’ouverture de la fête traditionnelle de Côn Son et de commémoration du 685e anniversaire du décès du vénérable Huyên Quang (1334-2019), troisième fondateur de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de bambous), s’est tenue mercredi 20 février dans la province de Hai Duong (Nord).