06/01/2020 17:46
 >>Trump menace l'Iran de représailles et l'Irak de sanctions
>>Trump menace de frapper 52 sites en Iran, la tension monte

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, a critiqué dimanche 5 janvier les positions "non constructives" de certains pays européens sur le récent assassinat d'un général iranien par les États-Unis. "Les positions récemment exprimées par les Européens (concernant l'assassinat du général Soleimani) ont été quelque peu insultantes, et ne sont ni constructives ni acceptables", a affirmé M. Moussavi. Il a souligné que "la destruction de Daesh (le soi-disant État islamique) par les mouvements de résistance et par les forces du général Soleimani avaient apporté la sécurité aux Européens". Après l'assassinat vendredi 3 janvier par les États-Unis de Qassem Soleimani, ancien commandant de la Force Al-Qods du Corps des Gardiens de la Révolution islamique d'Iran, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont en effet critiqué le rôle de l'Iran dans la région. Dimanche , M. Moussavi a déclaré que l'Iran "n'acceptait pas" les positions que les Européens ont prises pour faire plaisir aux États-Unis.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.