09/04/2021 21:48
La justice iranienne a rendu l'ordre de libération d'un navire sud-coréen saisi dans le Golfe en janvier, a annoncé vendredi 9 avril le ministère iranien des Affaires étrangères.
>>L'Iran autorise le départ de l'équipage d'un pétrolier sud-coréen saisi, sauf son capitaine
>>Une flottille russe dans les eaux iraniennes pour un exercice naval conjoint


Photo fournie par l'agence iranienne Tasnim le 4 janvier d'un pétrolier battant pavillon sud-coréen escorté par des bateaux des Gardiens de la Révolution après sa saisie dans le Golfe.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Suite à l'achèvement de l'enquête concernant la violation du navire coréen et à la demande de son propriétaire et du gouvernement coréen de libérer le navire, l'ordre de mainlevée a été émis par le procureur", a déclaré Saïd Khatibzadeh, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse des étudiants iraniens.

M. Khatibzadeh a exhorté le capitaine et le navire à éviter "un mauvais bilan des violations dans la région". La République islamique souligne le plein respect des réglementations maritimes et environnementales, a-t-il déclaré, ajoutant que l'Iran surveillait et suivait toute violation à cet égard.

Le porte-parole n'a pas donné de précisions sur la libération du capitaine du navire, qui est un ressortissant sud-coréen. Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a déclaré vendredi que l'Iran avait relâché le pétrolier et son capitaine.

Le 4 janvier, le Corps des gardiens de la révolution islamique iranien avait saisi ce navire transportant 7.200 tonnes de produits pétrochimiques pour ce qu'il a appelé "la violation des protocoles environnementaux" dans le Golfe.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.