17/03/2021 11:06
Le ministère iranien de la Santé a commencé mardi 16 mars les essais cliniques d'un nouveau vaccin développé à l'échelle nationale baptisé Fakhra, a rapporté la chaîne de télévision d'État.

Une femme recevant un vaccin iranien contre le coronavirus à Téhéran, le 29 décembre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le test du nouveau vaccin sur des animaux a été "extrêmement efficace" et les tests sur des êtres humains débutent mardi 16 mars, a déclaré le ministre iranien de la Santé, Saïd Namaki, lors d'une cérémonie marquant l'inoculation du vaccin à un premier volontaire.

Le nombre de morts dues à la pandémie de COVID-19 en Iran s'élevait mardi 16 mars à 61.427, suite à l'annonce par la porte-parole du ministère iranien de la Santé, Sima Sadat Lari, de 97 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.

Lors de son point de presse quotidien, Mme Sadat Lari a également indiqué que 8.380 nouveaux cas confirmés d'infection du COVID-19 avaient été recensés entre les 15 et 16 mars, portant à 1.763.313 le nombre total d'infections en Iran.

Parmi ces nouveaux patients infectés, 889 ont dû être hospitalisés, selon la porte-parole.

Au total 1.506.360 personnes ont guéri de cette maladie et ont pu quitter l'hôpital, tandis que 3.848 restent en unités de soins intensifs, a-t-elle ajouté.

Au total 11.844.528 dépistages du virus ont été effectués en Iran à la date de ce mardi 16 mars, selon la porte-parole.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.