19/01/2016 22:30
L'Iran a annoncé une augmentation majeure de sa production pétrolière après l'entrée en vigueur de l'accord nucléaire, affichant ainsi sa détermination à profiter sans délai de la fin de la plupart des sanctions internationales.
>>L'Iran dénonce de nouvelles sanctions américaines après l'accord sur le nucléaire

L'Iran produit actuellement 2,8 millions de barils par jour.
Photo : Reuters/VNA/CVN

"L'Iran a la capacité d'augmenter sa production de 500.000 barils avec la fin des sanctions, et l'ordre a été donné aujourd'hui (lundi 18 janvier) d'augmenter cette production", a déclaré Rokneddine Javadi, le chef de l’Organisation nationale iranienne du pétrole (NIOC).

Membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), l'Iran produit actuellement 2,8 millions de barils par jour et en exporte un peu plus d'un million de barils.

L'annonce iranienne risque de déstabiliser davantage le marché pétrolier, dont les cours sont au plus bas depuis 12 ans en raison d'une surabondance.

"Le principal problème du marché est une surproduction de deux millions de barils par jour qui pousse à la baisse les prix", a reconnu M. Javadi. Mais "si l'Iran n'augmente pas sa production, les pays voisins pourraient augmenter la leur d'ici six mois à un an et prendre les parts de marché de l'Iran".

À la recherche de nouveaux débouchés pour son or noir, l'Iran envisage par ailleurs d'investir dans une raffinerie dans le Sud de l'Espagne, a annoncé Madrid.

Avec l'entrée en vigueur de l'accord nucléaire samedi 16 janvier, les États-Unis et l'Union européenne ont annoncé la fin des sanctions économiques et financières contre l'Iran.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.