12/06/2018 15:36
>>Iran: un vent violent fait un mort et 76 blessés à Téhéran
>>L'Iran maintiendra son "rôle consultatif" en Syrie

Les services de renseignement iraniens ont arrêté 27 suspects de "terrorisme" avant qu'ils ne puissent procéder à leurs activités terroristes dans ce pays, a annoncé lundi 11 juin le ministère iranien du Renseignement. Les forces de sécurité iraniennes sont parvenues à identifier et à arrêter les suspects avant les attentats terroristes qu'ils avaient prévus au cours du mois saint du Ramadan et de la journée internationale d'Al-Qods vendredi dernier 8 juin, a précisé le ministère cité par l'agence de presse Tasnim. Les forces iraniennes ont également confisqué sur les suspects des grenades et des bombes, des matières explosives, des armes de poing et des fusils Kalachnikov, selon la même source. "Les terroristes envisageaient de perpétrer leurs actes de sabotage à Téhéran, capitale du pays, et dans d'autres grandes villes, afin de semer le chaos et l'insécurité dans le pays", a ajouté le ministère. Le ministère n'a pas précisé l'affiliation des suspects. Dimanche 10 juin, le Corps des gardiens de la Révolution islamique d'Iran (CGRI) a annoncé le démantèlement d'une cellule terroriste près de la frontière avec l'Irak au Nord-Ouest du pays. Le CGRI a précisé dans un communiqué que ses forces étaient parvenues à détruire la cellule terroriste armée dans la région frontalière d'Oshnavieh, en tuant et blessant sept terroristes. Ce groupe terroriste, dont le communiqué ne précisait pas l'affiliation, avait prévu d'infiltrer l'Iran depuis le Nord de l'Irak. Les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest de l'Iran ont été le théâtre d'affrontements sporadiques ces dernières.

Xinhua/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.