27/10/2017 09:12
Les forces irakiennes ont repris jeudi 26 octobre des bases militaires et des villages de l'Ouest frontalier de la Syrie, au premier jour de leur assaut sur le dernier bastion irakien du groupe État islamique (EI).
>>L'Irak lance l'assaut sur le dernier bastion de l'EI sur son sol
>>Irak : les forces gouvernementales ont pénétré dans Hawija, fief de l'EI

Les forces irakiennes près de la ville d'Akashat, dans la province d'al-Anbar, le 15 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'offensive est menée alors que de l'autre côté de la frontière, les troupes du régime syrien et leurs supplétifs font mouvement pour prendre en étau les combattants du groupe ultraradical.

La bataille vise à étrangler l'organisation jihadiste dans son dernier carré, dans la moyenne vallée de l'Euphrate qui court de la province de Deir Ezzor dans l'est de la Syrie jusqu'à Al-Qaïm dans l'ouest de l'Irak.

C'est sur la localité d'Al-Qaïm, dans l'immense province désertique d'Al-Anbar, où la frontière est poreuse, que les forces irakiennes ont lancé l'assaut.

Le Premier ministre Haider al-Abadi a annoncé dans un communiqué "le lancement de la bataille pour libérer Al-Qaïm, Rawa et les environs" où se trouvent environ 1.500 jihadistes, selon Bagdad et la coalition.

"Les combattants de l'EI n'ont d'autre choix que de mourir ou de se rendre", a-t-il prévenu.

M. Abadi est actuellement en visite en Iran, poids lourd régional qui a réaffirmé son soutien à l'Irak.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Début de la fête printanière de Yên Tu La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).