07/05/2018 08:36
L'Irak et la Jordanie s'efforcent de surmonter leurs désaccords et d'approfondir leurs relations, ont déclaré dimanche 6 mai à Amman le ministre irakien des Affaires étrangères et son homologue jordanien lors d'une conférence de presse conjointe.
>>L'Irak délivre de nouvelles licences gazo-pétrolières à des sociétés étrangères
>>En Jordanie, la plus grande centrale solaire au monde dans un camp de réfugiés
>>Réouverture prochaine de la frontière entre l'Irak et la Jordanie

Le ministre des Affaires étrangères de Jordanie, Ayman Safadi (gauche) et son homologue irakien, Ibrahim al-Jaafari. Photo: Xinhua/VNA/CVN

Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim al-Jaafari, a affirmé que la Jordanie a de grandes opportunités et un potentiel considérable pour rejoindre le processus de reconstruction en Irak, ajoutant que les échanges commerciaux entre les deux pays sont essentiels pour renforcer leurs relations.

Il a indiqué que l'insécurité et le terrorisme menacent les liens économiques entre les deux pays, soulignant qu'ils ont besoin l'un de l'autre et qu'ils envisagent de former un comité militaire pour contrôler leurs frontières. Le ministre irakien a également appelé à une solution politique pour mettre fin à la crise en Syrie et respecter la volonté du peuple syrien.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères de Jordanie, Ayman Safadi, a souligné la nécessité d'une coopération continue entre les deux pays, ajoutant que ses discussions avec son homologue irakien portaient sur la coopération des deux parties dans les domaines de la défense et de la lutte contre les groupes terroristes.

Il a également réitéré le soutien de la Jordanie aux efforts visant à préserver l'unité et l'intégrité territoriale de la Syrie, où il y a, selon lui, une crise humanitaire. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.