29/05/2020 15:14
Selon l’Office général des statistiques, l’indice des prix à la consommation (IPC) a baissé en mai de 0,03% par rapport à avril et de 1,24% par rapport à décembre 2019. Cependant, il a augmenté de 2,4% en variation annuelle.
>>Hô Chi Minh-Ville : IPC en baisse de 1,58% en avril
>>L'IPC en baisse de 1,54% en avril

Dans un supermarché à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Sur les cinq premiers mois de l’année, l’IPC a progressé de 4,39% par rapport à la même période de 2019.

L’Office général des statistiques (GSO – General Statistics Office) a indiqué vendredi 29 mai qu’en mai, quatre parmi les 11 groupes de marchandises et services répertoriés avaient connu une baisse des prix. Il s’agissait des groupes "Transports" (-2,21%), "Culture, loisirs et diverstissements, tourisme" (-0,02%), "Postes et télécommunications" (-0,02%), "Textile-habillement, chapeaux et chaussures" (-0,01%).

Les prix du groupe "Éducation" sont restés inchangés. Les six autres groupes ont enregistré une hausse des prix : "Restaurants et services d’alimentation" (+0,34%), "Boissons et tabac" (+0,25%), "Logements, matériaux de construction" (+0,25%), "Équipements et ustensiles ménagers" (+0,05%), "Médicaments et services liés à la santé" (+0,04%), "Autres marchandises et services" (+0,07%).

Selon Do Thi Ngoc, cheffe du Département des statistiques des prix relevant du GSO, la baisse de l’IPC en mai peut s’expliquer, entre autres, par la diminution des cours des carburants et du riz, ainsi que les mesures d’assistance prises par le gouvernement pour réduire les prix d’électricité en période de COVID-19.

En mai, le prix de l’or a connu une augmentation mensuelle de 2,41% pour s’établir à plus de 47 millions de dôngs le taël. En revanche, le taux de change entre le dông vietnamien et le dollar américain a diminué de 0,14%. Sur le marché libre, un dollar américain équivaut à plus de 23.200 dôngs.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.