19/06/2018 09:18
L'intersyndicale d'Air France a décidé lundi 18 juin de lever la grève prévue du 23 au 26 juin, a-t-elle annoncé dans un communiqué au moment où le deuxième syndicat de pilotes de la compagnie, le Spaf, maintient son préavis.

>>Contrôle aérien: la France championne des grèves
>>Air France: nouvelle grève pour les salaires du 23 au 26 juin, sauf avancées

Des avions Air France à Roissy-Charles de Gaulle le 24 avril.
Photo: AFP/VNA/CVN

Alors que la nomination d'un nouveau PDG d'Air France-KLM est attendue "au plus tard mi-juillet", les organisations de pilotes, de personnels au sol et d'hôtesses et stewards ont "la conviction qu'il sera plus efficace d'attendre le bon interlocuteur et prend, par conséquent, la décision de suspendre son préavis du 23 au 26 juin", ont rapporté les agences de presse.

Le Spaf a pour sa part indiqué qu'il maintenait son préavis pour les quatre journées de grève. "La menace de grève a permis de susciter (...) des négociations +OFF+" avec la direction ces dernières semaines, fait valoir l'intersyndicale qui juge qu'une "sortie de crise est accessible avec une direction à la hauteur".

La direction d'Air France aurait proposé, lors de rencontres informelles, 3% d'augmentation générale en 2018 puis 0,65% début 2019, contre 5,1% réclamés par l'intersyndicale. "Nous sommes passés très près d'une proposition d'augmentation qui a été bloquée au dernier moment par le conseil d'administration" d'Air France-KLM, a affirmé l'intersyndicale. Lors du dernier comité central d'entreprise, jeudi 14 juin, "la nouvelle présidente intérimaire Anne-Marie Couderc a assuré qu'un candidat sera rapidement nommé (pour remplacer le PDG démissionnaire Jean-Marc Janaillac, NDLR), au plus tard mi-juillet et que sa première mission sera de régler la question des salaires", se sont justifié les organisations signataires du communiqué.
 

APS/VNA/CVN

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.