06/03/2018 17:34
La Banque mondiale (BM) au Vietnam, en collaboration avec le ministère des Sciences et des Technologies, a publié mardi 6 mars à Hanoï un nouveau rapport intitulé "Internet des objets - De la communication à la réalité".

>>Industrie 4.0 : défis et opportunités pour le Vietnam
 

Colloque sur "Internet des objets - De la communication à la réalité", le 6 mars à Hanoï.

Selon un nouveau rapport intitulé "Internet des objets - De la communication à la réalité", les gouvernements des pays sont ouverts à l’idée d’utiliser ce qu’on appelle l’Internet des objets (IdO) pour mieux servir leurs citoyens. Toutefois, ils sont confrontés à plusieurs obstacles, notamment en ce qui concerne les infrastructures d’IdO.

Ces derniers temps, les entreprises et les décideurs politiques s’intéressent beaucoup à l’IdO. Ce rapport indique que plusieurs équipements connectés pourront changer considérablement la nature des activités économiques.  

"IdO est la base de la révolution 4.0. Il a pénétré largement de nombreux secteurs de la vie. Le Vietnam est maintenant classé en tant que pays +à revenu moyen+. Avec son potentiel économique, ce pays peut prétendre suivre cette révolution numérique. En réalité l’IdO a commencé à être appliqué par le Vietnam et a obtenu des premiers résultats encourageants", a indiqué Trân Xuân Dich, chef adjoint du Département de développement du marché et de l’entreprise du ministère des Sciences et des Technologies.

"Les gouvernements et les entreprises développent de plus en plus l’IDO grâce à l’application des sciences et des technologies dans leurs travaux, en particulier Internet", a indiqué Prasanna Lal Das, rédacteur principal de ce rapport.

"L’IdO a un grand potentiel, mais il faut que le gouvernement, le secteur privé et la société civile l’utilisent de manière plus systématique", a partagé M. Prasanna lors ce colloque. "Ce rapport mentionne les expériences des autres pays du monde, dans l’application d’IdO, comme l’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni, l’Estonie, l’Inde, le Japon, les États-Unis et l’Arabie saoudite", a-t-il ajouté.

Des recommandations nécessaires

Le rapport fait aussi le bilan des premières applications d’IdO dans le secteur étatique, qui était encore largement perfectible. La qualité actuelle des infrastructures reste un grand obstacle. L’État joue un rôle important dans la promotion de l’IdO.

"Ce rapport fixe l’objectif d’ouvrir une discussion entre les décideurs politiques et le secteur privé sur l’application d’IdO pour accélérer son développement et créer un choc socio-économique", a déclaré Ganesh Rasagam, responsable de la BM.

De son côté, le rapport donne également des recommandations sur la création d’un organe de coordination qui serait chargé de gérer un programme d’expérimentation, d’élaboration du programme de partenariat public-privé, de recherche, d’application des modèles de commerce sur place et d’édification des infrastructures d’IdO.  Lors ce colloque, les participants discutent sur les modalités d’application de l’IdO au Vietnam. 

Texte et photo : Mai Huong/CVN

L’Internet des objets, ou IdO (en anglais Internet of Things, ou IoT), est l'extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique.

Alors qu’Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, IdO connectés permet des échanges d'informations et de données provenant de dispositifs du monde réel avec le réseau Internet.

L’IdO est en partie responsable d'un accroissement exponentiel du volume de données généré sur le réseau, à l'origine du Big Data (ou mégadonnées en français).

Source : Wikipédia/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

La baie de Ha Long et Mù Cang Chai parmi les plus beaux endroits du monde Le magazine américain Esquire vient de publier un classement des plus beaux endroits du monde, dont la baie de Ha Long et Mù Cang Chai au Vietnam.