15/01/2019 18:22
L'Institut francophone international (IFI) a annoncé le 15 janvier à Hanoï les contenus essentiels du programme de master Information et Communication, spécialité communication digitale et éditoriale, la formation au cinéma 4.0 et le concours des courts métrages. L’événement a attiré l’attention de nombreux médias.

>>L’Institut francophone international accueille de nouveaux étudiants
>>Rendez-vous pour la finale du Slam poésie 2019 à Hanoï

Vue générale de la conférence de presse organisée par l'IFI, le 15 janvier à Hanoï.

"Le programme de master Information et Communication, spécialité communication digitale et éditoriale est une nouvelle orientation en vue de la formation de spécialistes dans les domaines de la conception communicationnelle, de la conception multimédias, de la communication digitale en se fondant sur les liens entre techniques informatiques et besoins communicationnels à l’ère d ’industrie 4.0", a informé Phùng Danh Thang, chargé du programme.

Lors d’une conférence de presse, tenue le 15 janvier à Hanoï, la direction de l’IFI a précisé le programme qui est organisé conjointement avec l’Université de Toulon (France), en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie.

Actuellement, la communication digitale et éditoriale est un secteur auquel les étudiants s’intéressent particulièrement, en France et dans le monde, selon l’IFI. Le taux d’étudiants formés dans ce secteur qui trouve un emploi immédiatement après la sortie de l’école représente jusqu’à 96%. "La communication est liée étroitement à la technologie numérique et elle devient un besoin impérieux vis-à-vis des individus, des organisations et des entreprises", a dit Ngô Tu Lâp, directeur de l’IFI. 

Le diplôme délivré par l'Université de Toulon est reconnu dans le monde. La durée de la formation est de 14 mois (y compris le stage).


Phùng Danh Thang, responsable du programme de master Information et Communication, spécialité communication digitale et éditoriale, en présente les traits essentiels. 

Une formation à court terme dans le cinéma

Lors de la conférence de presse, l’IFI a également informé d’une formation à court terme en cinéma 4.0. "Notre institut, l’IFI, organise cette formation, en collaboration avec Prenez du relief, une organisation française qui se charge du festival des films à 3D à Angoulême", a annoncé Phan Xuân Thang, chargé de cette formation.

À l’heure actuelle, le cinéma bénéficie des nouvelles technologies. Il s’agit de l’intelligence artificielle, de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée… L’application de ces nouvelles technologies aide le nouveau cinéma à avoir une bonne efficacité, surtout l’interaction. Durant 8 semaines, entre le 22 avril et le 15 juin 2019, les participants auront l’occasion de produire eux-mêmes des courts métrages avec des smartphones, avec l’aide d’experts vietnamiens et français.

Chaque téléphone portable est un outil efficace pour réaliser des produits audiovisuels de qualité.

Un concours de courts métrages

L'IFI a aussi informé dans le cadre de cette conférence de presse d’un concours de courts métrages. "Ce concours est destiné aux personnes qui souhaitent produire des courts métrages grâce à leurs smartphones", a affirmé Ngô Tu Lâp, directeur de l’IFI. Chaque téléphone portable est un outil efficace pour réaliser des produits audiovisuels de qualité. "Le  format vertical de l’écran des smartphones est de plus en plus apprécié par les chaînes d’information et les télévisions en ligne telles que Netflix et Youtube", a ajouté Ngô Tu Lâp.

Selon lui, le concours, qui va du 15 janvier au 15 avril 2019, dispose d’un premier prix important, à savoir une participation et la  présentation d’une œuvre au Festival international Courant 3D, dédié au court métrage en relief à Angoulême. 

Texte et photos : Phuong Mai/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.