18/05/2018 17:56
"La Ceinture et la Route" est sans aucun doute un des mots-clés des perspectives de la coopération sino-française, puisque cette initiative a été présentée à plusieurs reprises par le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi lors de sa visite en France, mercredi 16 mai.
>>France-Chine : création de la bourse Wu Jianmin pour encourager les échanges
>>La coopération entre les collectitivés locales France-Chine est très importante

Le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi (1er, à droite) et le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian (1er, à gauche).
Photo: Xinhua/VNA/CVN

L'initiative "La Ceinture et la Route" offre des opportunités et porte ses fruits à l'échelle mondiale, a assuré Wang Yi mercredi 16 mai à Paris à l'issue d'un entretien avec le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian.

Face aux préoccupations d'une partie des Européens quant à l'initiative "la Ceinture et la Route", M. Wang a fait remarquer que celle-ci "respecte les principes de transparence et d'inclusivité". "Nous nous efforcerons très certainement de respecter une qualité et des standards élevés et de nous conformer aux réglementations internationales et aux règles du marché, attachant une grande importance à la viabilité des dettes et à la protection de l'environnement", a souligné le ministre chinois.

Depuis le lancement de cette initiative il y a cinq ans, le volume total des échanges commerciaux entre la Chine et les pays le long de ces routes commerciales terrestres et maritimes a dépassé les 4.000 milliards de dollars, tandis que les investissements totalisent les 60 milliards de dollars, a-t-il précisé.

"Dans une conjoncture internationale marquée par des incertitudes, l'initiative 'la Ceinture et la Route' offre une nouvelle voie de développement commun et de prospérité pour tous les pays, montrant une grande vitalité et de larges perspectives", a indiqué M. Wang.

Il est à noter qu'à la même occasion, les chefs de la diplomatie chinoise et française ont exprimé leur volonté de renforcer la coopération dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et sont convenus de discuter des approches concernant une coopération sur des marchés tiers.

Également mercredi 16 mai, lors de son entretien avec le président français Emmanuel Macron à l'Élysée, M. Wang a affirmé que la Chine est convaincue que la France sera un partenaire stratégique important pour mettre en œuvre l'initiative "la Ceinture et la Route", ajoutant que la Chine est prête à travailler avec la France pour promouvoir le multilatéralisme.

Le président Macron a déclaré pour sa part que le partenariat stratégique global entre la France et la Chine devrait jouer un rôle de premier plan face à la situation internationale compliquée à l'heure actuelle. La France souhaite renforcer davantage sa collaboration et sa communication stratégiques avec la Chine pour soutenir le multilatéralisme, a ajouté M. Macron.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.