06/06/2021 19:05
Des représentants d’organisations internationales au Vietnam ont fait l’éloge de la solidarité et du sens des responsabilités de la population dans la lutte contre le COVID-19 à travers l’initiative du Fonds de vaccins anti-COVID-19.
>>Le PM à la cérémonie de lancement du Fonds de vaccins anti-COVID-19
>>Un Fonds créé pour financer la vaccination contre le COVID-19
>>Le PM à la cérémonie de lancement du Fonds de vaccins


De nombreuses entreprises vietnamiennes offrent des centaines de milliards de dôngs pour contribuer au Fonds de vaccins anti-COVID-19.
Photo : VNA/CVN


Le Fonds a été officiellement inauguré samedi 5 juin, dans le but de mobiliser des ressources sociales pour associer les ressources du budget de l’État afin de faciliter l’achat et l’importation de vaccins ainsi que la recherche et la production de vaccins locaux.

Le Dr Kidong Park, représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Vietnam, a déclaré que la mobilisation pour améliorer l’accès au vaccin anti-COVID-19 du gouvernement vietnamien est menée en temps opportun et conformément à l’initiative mondiale de vaccination.

Le fait que le gouvernement gère et utilise équitablement les dons des individus et des entreprises privées devrait se traduire par de nouvelles valeurs pour la stratégie de lutte contre la pandémie dévastatrice, a-t-il ajouté.

Le Coordonnateur résident des Nations unies au Vietnam, Kamal Malhotra, a affirmé que cette initiative a reçu le soutien de l’ONU au fil des mois. Il a noté qu’il ne devrait y avoir qu’un seul Fonds au niveau national, sous la supervision et la direction du gouvernement.

Saluant l’inauguration du Fonds de vaccins anti-COVID-19, Carolyn Turk, directrice nationale de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, a déclaré que le gouvernement vietnamien avait pris une mesure précise en accélérant la campagne de vaccination.


En 2021, le Vietnam a besoin de 150 millions de doses de vaccins pour atteindre l’immunité collective (quelque 75% de la population vaccinée).
Photo : VNA/CVN


D'après la représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Caitlin Wiesen, une étude du PNUD montrait que les habitants du Vietnam étaient très favorables aux mesures de prévention et de contrôle du COVID-19 du gouvernement.

L’ambassadeur Giorgio Aliberti, chef de la délégation de l’Union européenne au Vietnam, a déclaré que la création dudit Fonds jouait un rôle important dans la stratégie du Vietnam dans la lutte contre la crise sanitaire, ajoutant que le gouvernement vietnamien jouait un rôle central dans la mobilisation et la connexion des ressources.

Au samedi après-midi 5 juin, le Fonds de vaccins anti-COVID-19 a reçu 1.036 milliards de dôngs (45 millions d’USD). 

En 2021, le Vietnam a besoin de 150 millions de doses de vaccins pour atteindre l’immunité communautaire (quelque 75% de la population vaccinée). Le total des financements est estimé à plus de 25.000 milliards de dôngs, soit environ 1,08 milliard d’USD.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong