04/08/2022 07:02
Située à environ 8 km du centre-ville de Dà Lat, la pagode Linh Phuoc est l’un des sites spirituels et touristiques majeurs de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre). Elle est construite en mosaïque à partir de verre, de poteries et d’éclats de terre cuite vernissés, d’où son nom vietnamien de Ve Chai.
>>Avec du papier recyclé, elle crée de jolies mosaïques
>>Une mosaïque en céramique du Venezuela inaugurée à Hanoi

L’entrée de la pagode Linh Phuoc.
Photo : Phuong Nga/CVN

Dans son sanctuaire principal, mesurant 33 m de long et 12 m de large, se trouvent deux rangées de colonnes incrustées de verres brisés et de morceaux de terre cuite, ainsi qu’une statue de Bouddha en béton.

Les visiteurs peuvent monter à l’étage par un escalier en forme de dragon. Il y a de belles mosaïques racontant l’histoire de Bouddha, une tour de la cloche, une autre du tambour et diverses sculptures colorées.

À l’extérieur se dresse une tour de sept étages, qui fait également office de musée. Au premier étage se situe une grande cloche de 4,3 m de haut, de 2,3 m de diamètre et pesant 8,5 tonnes.

Linh Phuoc possède une statue haute de 17 m de Bodhisattva Guan Yin (ou Kuan Yin), composée de 650.000 fleurs bât tu - fleurs éternelles ou fleurs de paille (connues en botanique sous le nom latin d’Helichrysum bracteatum). Celles et ceux qui la visitent auront la chance d’admirer tous ces chefs-d’œuvre créés par des artisans talentueux.

La pagode est aussi célèbre pour ses sculptures en cire de bonzes méditant extrêmement réalistes. "Pour moi, la meilleure est celle du bonze supérieur Minh Ha Duc. Elle lui ressemble à 100%", estime Nguyên Thu Hang, une touriste venue de Hanoï.

Les 18 niveaux d’enfer sont un lieu propice à recréer la rétribution karmique et la piété filiale. Le personnage principal représenté ici est le célèbre Bodhisattva Moggallāna, ou Mahāmaudgalyāyana, qui les a traversés pour sauver sa mère de toutes les vies et souffrances misérables. Son histoire continue à être transmise même aujourd’hui.


Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.