23/03/2020 22:40
Le ministère du Commerce et de l'Industrie (MTI) et l'Autorité monétaire de Singapour (MAS) ont déclaré le 23 mars dans un communiqué conjoint que l'indice d'inflation sous-jacente du pays, qui exclut frais d'hébergement et de transport routier privé, était tombé à -0,1% en février, contre 0,3% en janvier.
>>Le coronavirus continue à terrasser les marchés boursiers
>>Singapour interdit l’entrée et le transit aux visiteurs à court terme
>>Singapour pourrait connaître sa première récession depuis deux décennies

Les conditions du marché du travail de Singapour continueront de se ramollir, entraînant le ralentissement de la croissance des salaires cette année.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ces deux organes ont expliqué cette forte chute par une réduction de 0,4% du coût des services, tirée par la baisse des tarifs aériens et des dépenses de vacances. En février, l'indice des prix à la consommation pour tous les articles (IPC-tous les articles) de Singapour a augmenté de 0,3% en glissement annuel, contre 0,8% le mois précédent. Les autorités ont déclaré que cela était principalement dû à la baisse de l'inflation sous-jacente ainsi qu'à la réduction des prix des services de transport privés.

L'épidémie de COVID-19 a pesé lourdement sur les industries de l'aviation et du tourisme de Singapour, ce qui pourrait à son tour faire baisser les prix des articles liés aux voyages dans le panier de l'IPC. En outre, la mise en œuvre de mesures de distanciation sociale et la baisse des arrivées de touristes ont freiné la demande des consommateurs.

Les conditions du marché du travail de Singapour continueront de se ramollir, entraînant le ralentissement de la croissance des salaires cette année. Le MTI et la MAS ont déclaré surveiller de près les tendances des prix et évaluer l'impact de l'épidémie sur l’économie nationale.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.