29/09/2018 22:39
En dépit des évolutions complexes dans la conjoncture mondiale, le Vietnam a enregistré de bonnes performances en stabilisant les prix et en freinant l’inflation.
>>Le PM préside un séminaire sur l’attraction des investissements au Vietnam
>>BAD: l'économie vietnamienne maintient une bonne croissance
>>Le Vietnam est capable de maintenir l’inflation en dessous des 4%
>>Stabiliser l'économie et maîtriser l’inflation, deux priorités du gouvernement

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê prend la parole lors d'une réunion du Comité chargé de la gestion des prix, le 28 septembre à Hanoï.
Photo: Van Diêp/VNA/CVN

C'est ce qu'a été affirmé lors d'une réunion du Comité chargé de la gestion des prix tenue à Hanoï le 28 septembre, visant à évaluer les résultats depuis janvier et à avancer des orientations pour le reste de l'année, présidée par le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, chef dudit comité.

Un rapport du comité a montré que parmi les développements internationaux complexes tels que guerre commerciale américano-chinoise, tensions américano-iraniennes, crise turque et hausse des prix du pétrole, qui ont des répercussions sur l’inflation mondiale, les ministères, services et localités ont proposé des solutions en vue de gérer les prix pour  contrôler l’inflation et stabiliser l’économie.

Le rapport indique que l'inflation a augmenté de 0,14% sur un mois en septembre et de 1,41% sur les neuf premiers mois de 2018, soit un niveau inférieur à l'objectif de 1,6-1,8% fixé précédemment.

Les résultats ont été positifs dans le contexte de tensions commerciales mondiales qui ont affecté de nombreux grands marchés vietnamiens et brisé un certain nombre de chaînes d'approvisionnement.

Selon le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, l’évolution de l’inflation en septembre et sur les neuf premiers mois de cette année correspondait aux prévisions de début d’année.

Le mois de septembre est marqué par le début d'une nouvelle année scolaire avec une forte demande d'outils pédagogiques.
Photo: Thanh Tùng/VNA/CVN

Il a noté que les ministères, les organes de l'État  et les localités avaient pris de nombreuses mesures pour contrôler les prix, réduire les coûts de production des entreprises et de l'ensemble de l'économie.

L'indice des prix à la consommation en septembre - mois marqué par le début d'une nouvelle année scolaire avec forte demande d'outils pédagogiques ainsi que la flambée du prix du pétrole sur le marché mondial - n'a augmenté que de 0,59% par rapport au mois précédent.

Le vice-Premier ministre a salué les efforts du ministère de l'Industrie et du Commerce et d'autres ministères dans la gestion des prix de l'essence, estimant que ces résultats avaient contribué à stabiliser la macroéconomie et à créer un environnement favorable aux investissements et aux entreprises.

"La gestion de l’inflation est confrontée à de nombreux défis, mais elle reste sous le contrôle du gouvernement", a déclaré Vuong Dinh Huê.

Il a également souligné la nécessité de surveiller de près les prix des produits de première nécessité tels que produits alimentaires, pétrole et gaz, en particulier en fin d’année et à la saison des pluies.

"La Banque d'État devrait appliquer des politiques monétaires flexibles pour atteindre l'objectif de 1,5% à 1,6% d'inflation, a-t-il déclaré, demandant au ministère de l'Industrie et du Commerce de suivre de près l'évolution des prix".

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.