13/03/2019 11:24
À l’heure actuelle, la plupart des entreprises textiles ont signé des commandes jusqu'à la fin du troisième trimestre, voire pour toute l'année. Sur la base des accords CPTPP, EVFTA et des réalisations obtenues en 2018, l'industrie du textile-habillement a fixé un objectif d'exportation record de 40 milliards de dollars cette année.

>>Textile: de belles perspectives de coopération Vietnam - Inde
>>Textile-habillement: renforcer la coopération Vietnam - Inde
>>Textile: exposition internationale HanoiTex 2018
 

Les États-Unis demeurent le plus grand marché, suivis par l'UE, le Japon, la Corée du Sud et la Chine. Photo: VNA/CVN


Hô Guom Garment Company, selon son directeur général Phi Ngoc Trinh, prépare de nouvelles commandes pour les marchés sud-coréen et japonais. Les principaux marchés que sont États-Unis et l'Europe continuent d’être maintenus.

Cette année, le nombre de commandes en provenance de pays membres du CPTPP, tels que Canada, Australie et Nouvelle-Zélande, augmentera afin de bénéficier des préférences tarifaires. En raison d'inquiétudes concernant la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les importateurs américains se délocalisent de la Chine au Vietnam. Les marchés “traditionnels” tels qu’UE, ASEAN, États-Unis, Japon et Chine restent les principaux débouchés.

Vu Duc Giang, président de l'Association du textile et de l'habillement du Vietnam (Vitas), a souligné que les 
États-Unis demeurent le plus grand marché, suivis par l'UE, le Japon, la Corée du Sud et la Chine.

Selon Thân Duc Viêt, directeur général adjoint de la Garco 10, les effets des accords de libre-échange et le déplacement des commandes sont de bons signes. Le bas coût de la main-d'œuvre, la productivité et la qualité des produits sont bien appréciées par les clients et importateurs. Des importateurs américains, européens et japonais ainsi que ceux de nouveaux marchés tels que Corée du Sud, Australie, Canada et Chine, ont signé des contrats-cadres pour toute l'année 2019.


CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).