04/01/2020 21:51
L’industrie plastique a produit 8,89 millions de tonnes de produits en 2019, en hausse de 7,2% par rapport à l’année précédente, et a réalisé 17,58 milliards de dollars de chiffre d’affaires et une croissance de 11,9%, a fait savoir vendredi 3 janvier l’Association des plastiques du Vietnam (VPA).
>>Opportunités pour les secteurs du plastique et du caoutchouc
>>L'industrie plastique toujours florissante, malgré les critiques
>>Ouverture de l'expo de l’industrie du plastique et du caoutchouc 2016

Une société spécialisée dans la production d'emballages plastiques dans la zone industrielle de Quê Vo, province de Bac Ninh (Nord). Photo : VNA/CVN

Les emballages représentent la plus grande part de la structure de valeur de l’industrie avec 35%, suivis par les plastiques de construction 24%, les produits ménagers 22% et les produits techniques 19%. Ces chiffres ont été informés lors d’une conférence à Hô Chi Minh-Ville.

L’industrie plastique a également enregistré une augmentation de 12,2% de la valeur des exportations pour atteindre plus de 3,4 milliards de dollars en 2019. Le Japon et l’Union européenne sont les deux plus grands marchés d’exportation des produits plastiques du Vietnam.

Le président de la VPA, Hô Duc Lam, a noté que le ministère des Finances a accepté de maintenir le tarif actuel de 3% sur les granulés de plastique polypropylène jusqu’à la fin 2022, ce qui, selon lui, est un signe positif pour l’industrie.

Selon la VPA, avec une croissance moyenne de 10% par an, l’industrie a besoin de près de 2 millions de tonnes d’ici fin 2022. La production nationale ne peut répondre qu’à 38% de ce volume. Par conséquent, toute augmentation des tarifs affectera la compétitivité de l’industrie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.