29/11/2020 23:25
L'industrie du cinéma au Vietnam a été gravement affectée par la COVID-19. Les producteurs de films ont dû stopper les tournages ou reporter la sortie de leurs productions. Aujourd’hui, le cinéma national montre des signes de reprise avec la sortie programmée de nouveaux films durant la saison des fêtes de fin d'année.
>>Lancement du festival international de mode VIFF au Vietnam
>>L'industrie du cinéma du Vietnam fait face à une pénurie de talents

La comédie noire "Tiêc Trang Mau" a rapporté 45 milliards de dôngs en une semaine seulement après sa sortie. Photo : DV/CVN


"Le succès des films +Rom+ et +Tiêc Trang Mau+ (Blood Moon Party) sortis le mois d’octobre dernier motivera les producteurs de films vietnamiens à présenter leurs nouveautés rapidement", a déclaré un représentant de CGV Cinema Vietnam, l’un des principaux cinémas du pays.

Le thriller Trai Tim Quai Vât (A Monster’s Heart - Un cœur de monstre) du studio privé WePro Entertainment, par exemple, devrait enrichir le marché du cinéma du pays, qui est toujours dominé par les comédies romantiques et les films d’horreur.

Le réalisateur Ta Nguyên Hiêp a déclaré que le film s’appuyait sur une histoire vraie d’un meurtre commis dans un immeuble déclassé de Hô Chi Minh-Ville. "Il m'a fallu six ans pour transformer l'histoire en film", a-t-il informé. "Il y a quatre suspects : une mère célibataire, son petit ami, le chef du quartier résidentiel et une célébrité fanée, qui sont tous des résidents de l'immeuble".  Dans le film, le réalisateur se concentre sur la vie de quatre suspects pour chercher des réponses à sa question : "Comment le meurtrier fait-il face à son âme ?"

Les comédies romantiques
et les films d’horreur domicilés


Ta Nguyên  Hiêp a invité les acteurs Hoàng Thùy Linh, B Trân, Hua Vi Van et Trinh Thanh Binh à jouer les rôles des quatre suspects. "Les personnages du film +A Monster’s Heart+ sont un défi pour les acteurs car ils sont complètement différents des rôles qu’ils avaient précédemment joués. Toutefois, grâce à leur grande expérience, les acteurs ont très bien pu rempli leur rôle", a déclaré le réalisateur.

Le réalisateur Hiêp, est diplômé en cinéma et réalisation du Collège de théâtre et du cinéma de Hô Chi Minh-Ville  (aujourd'hui Université du théâtre et du cinéma).  Il est connu pour ses courts métrages sur des sujets de famille, de vie et de thriller.  A Monster’s Heart est le premier long métrage du réalisateur Hiêp.

L'actrice Hoàng Thùy Linh joue une mère célibataire dans le thriller "Trai Tim Quai Vât", qui est sorti le 20 novembre. Photo : LD/CVN

Le producteur de films et de musique Nguyên Quang Huy, fondateur de WePro, a fait l'éloge de Hiêp et a déclaré que leur nouveau film conduirait au développement de films policiers au Vietnam. A Monster’s Heart a été projeté dans les cinémas du pays à partir du 20 novembre.

Le film tant attendu Chi Muoi Ba : 3 Ngày Sinh Tu (Sister Thirteen : Three Deadly Days), une production de Galaxy Media and Entertainment et Thu Trang Entertainment, sortira officiellement le 25 décembre. Ce film d'action de comédie aurait dû être projeté dans les salles le 27 mars dernier mais a été reporté en raison du COVID-19. L'œuvre est la suite de Chi Muoi Ba : Phân kêt Thâp Tam Muôi (Sister Thirteen : The New Chapter), sorti en mars 2019 et générant un revenu de 62 milliards de dôngs pour un coût de production de seulement 20 milliards de dôngs.

Ce film continue donc l'histoire du gang de Muoi Ba. Lorsque l'un des membres de son gang est soupçonné d'avoir tué le frère cadet d'un autre chef de gang, Muoi Ba n'a que trois jours pour trouver le véritable tueur et prouver l'innocence de son "soldat".

Le film est co-réalisé par Tô Gia Tuân et Khuong Ngoc, avec les comédiens Thu Trang, Tiên Luât et Kiêu Minh Tuân.  "Il est temps que les films vietnamiens de bonne qualité soient présentés au public", a partagé Thu Trang, qui est également le producteur du film. Trang, diplômé du Collège du théâtre et du cinéma de Hô Chi Minh-Ville en 2004, a été invité à jouer par les théâtres 5B, Phu Nhuân et Thê Gioi Tre.

Revenu élevé

Une scène du film "Chi Muoi Ba : 3 Ngày Sinh Tu".
Photo : Net/CVN

L'actrice a également joué dans de nombreux films de réalisateurs célèbres tels que Victor Vu et Charlie Nguyên. En 2018, Trang a sorti sa première production cinématographique, le drame Web en trois épisodes Thâp Tam Muôi (Jeune sœur 13), qui a ensuite été développé dans le film Chi Muoi Ba. Ce drame web a attiré un total de 144 millions de vues sur YouTube.

Outre Trai tim quai vât et Chi Muoi Ba : 3 Ngày Sinh Tu, la saison des fêtes verra la sortie de nouveaux films tels que le drame romantique Sài gon trong con mua (Sài Gon sous la pluie), et la comédie romantique Nguoi cân quên phai nho (Ce dont nous devons nous souvenir).

Les producteurs et réalisateurs de films ont travaillé dur pour amener les films vietnamiens sur grand écran mais récoltent aussi les fruits de leur labeur.  Sorti le 25 septembre, Rom, du réalisateur Trân Thanh Huy, a gagné 55 milliards de dôngs en dix jours.

Le film raconte la vie et le destin d'un vendeur de loterie adolescent sans-abri appelé Rom qui rêve de gagner suffisamment d'argent pour retrouver sa mère.  Le film a remporté le premier prix dans la catégorie "Nouveaux courants" au Festival international du film de Busan 2019 (République de Corée). Il a aussi remporté un prix au 24e Festival international du film Fantasia, à Montréal (au Canada).

La comédie Tiêc Trang Mau, un remake de la version originale italienne intitulée Perfetti Sconosciuti (Perfect Strangers), a rapporté 45 milliards de dôngs  en une semaine après sa sortie. Le film est réalisé par Nguyên Quang Dung et produit par Phan Gia Nhât Linh. Il met en vedette Hông Anh, Kaity Nguyên, Kiêu Minh Tuân, Duc Thinh et Thai Hòa, tous de grands noms de l'industrie. Cette comédie, sorti le 23 octobre dernier, est disponible dans les cinémas du pays.

Lors d'un séminaire sur l'industrie cinématographique qui s’est tenu en septembre dernier à Hô Chi Minh-Ville, Ta Quang Dông, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, a déclaré : "Avec des films de haute qualité, des offres promotionnelles intéressantes et un énorme soutien du public local, je crois que l'industrie du film vietnamien restera forte et surmontera les défis causés par le COVID-19".

Thuy Hà/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.