03/09/2019 16:15
>>Indonésie: la croissance du premier trimestre inférieure aux prévisions
>>Indonésie: exportations en hausse de 10% au premier trimestre

L’Indonésie cesserait d'exporter du nickel à compter du 1er janvier 2020, afin d'accélérer l’industrie métallurgique alors que ses réserves de nickel seraient limitées, a annoncé lundi 2 septembre le ministère indonésien de l'Énergie et des Ressources minérales. La date est antérieure de deux ans au plan initial du gouvernement visant à interdire les exportations de nickel en janvier 2022. Le chef du Département général du charbon et des ressources minérales, Bambang Gatot Ariyono, a déclaré à la presse que l'interdiction des exportations de nickel était conforme au plan national d'accélération de la création de fonderies afin que l'Indonésie puisse vendre des produits à base de nickel à forte valeur ajoutée tels que les aciers inoxydables. L’Indonésie dispose d’une réserve d'environ 698 millions de tonnes de minerais de nickel, qui pourrait être extraites au cours des sept à huit prochaines années. Le pays en a exporté 38 millions de tonnes entre janvier et juillet de cette année, a-t-il annoncé. Toujours selon lui, ce pays, qui était le premier producteur mondial de nickel en 2018 avec 560.000 tonnes, dispose d’une réserve potentielle de 2,8 milliards de tonnes. L’Indonésie compte actuellement 11 usines de traitement de nickel et envisage d'en construire 25 autres pour porter sa capacité totale de production à 81 millions de tonnes.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune