03/08/2019 22:40
Le président indonésien, Joko Widodo, a demandé aux agences compétentes, dont l'agence indonésienne de gestion des catastrophes (BNPB), et aux forces militaires de travailler ensemble pour surmonter les conséquences après le séisme de magnitude 7,4 qui a frappé l'île indonésienne de Sumatra le 2 août au soir.
>>Un séisme provoque un début de panique à Bali et des dégâts mineurs
>>Indonésie: un mort et des centaines d'évacués après un fort séisme
>>Indonésie: les agences calment l'opinion publique sur la menace de tsunami

Des personnes s'évacuent à la suite d'un séisme de magnitude 7,4 en Indonésie.
Photo: AFP/VNA/CVN

Joko Widodo a également ordonné aux agences de surveiller de près les situations après le séisme afin de prendre des mesures rapides et d'assurer la sécurité des personnes dans les zones touchées.

Le président indonésien a appelé la population à rester vigilante et à suivre les informations officielles fournies par les agences compétentes.

Le 2 août, l'agence de géophysique indonésienne a levé l'alerte au tsunami quelques heures après le séisme.

Auparavant, le BNPB avait exhorté les personnes vivant près de la côte dans la province de Banten, sur l'île de Java, à se déplacer plus haut, craignant des tsunamis d'une hauteur de 3 mètres.

Dans l’intervalle, le PT Kereta Commuter Indonesia (KCI) a déclaré que le nouveau système de métro de Jakarta était maintenu en état de fonctionnement normal et qu’il était sécurisé.

La porte-parole de PT KCI, Anne Purba, a déclaré que, lorsque le séisme a eu lieu, le système de métro a été arrêté pour un moment, mais a repris par la suite. La société avait examiné le système et affirmé que toutes les conditions de sécurité étaient remplies.

Les premières statistiques du BNPB indiquaient que 26 maisons et bureaux situés dans 15 sous-régions de Sukabumi et de Java occidental avaient été endommagés et que ce chiffre devrait augmenter.

Des milliers de personnes ont dû s’évacuer parce que leurs maisons avaient été détruites ou par peur des répliques.

La BNPB a envoyé une équipe d'intervention dans la zone touchée par le séisme pour se joindre aux autorités locales dans le cadre d'activités de recherche et de sauvetage.

L’Indonésie connaît de fréquentes activités sismiques et volcaniques en raison de sa position sur le "cercle de feu" du Pacifique.

L'année dernière, un séisme d'une magnitude de 7,5 et un tsunami à Palu, sur l'île de Sulawesi, ont tué plus de 2.200 personnes et 1.000 autres ont été portées disparues.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.