08/06/2020 18:47
Le ministère indonésien de l'Industrie a repoussé d'un an la date butoir pour atteindre son objectif de réduction des importations, car la pandémie de COVID-19 a pesé sur la productivité et la demande des industries, a déclaré un responsable gouvernemental.
>>L'Indonésie autorise la réouverture de neuf secteurs économiques
>>Indonésie : une ZI pour accueillir les investisseurs américains et japonais

Dans une usine au Rajong Binong Jati Center, Bandung, Java occidental, le 6 mars. Photo : thejakartapost.com/CVN

Le ministre de l'Industrie, Agus Gumiwang Kartasasmita, a déclaré aux journalistes que le ministère avait décidé de retarder le délai de réduction des importations de 35% de 2021 à 2022.

Le ministère est également en train de coordonner avec d'autres ministères pour établir une feuille de route complète visant à atteindre l'objectif.

En 2019, sept secteurs industriels sont prioritaires dans le cadre du programme de réduction des importations, notamment l’industrie automobile, les textiles, les aliments et boissons, l’électronique, la pétrochimie, la fabrication de matériel médical et des produits pharmaceutiques.

Cependant, le programme a été entravé par la faible capacité de production actuelle. L’industrie indonésienne représente de 25 à 30% de sa capacité maximale en raison de la pandémie.

Les restrictions sociales à grande échelle (PSBB) imposées par le gouvernement pour freiner la pandémie de COVID-19 ont également affecté la productivité de l'industrie manufacturière, car les usines doivent limiter les travailleurs sur place pour maintenir la distance physique.

Même avec le "nouveau scénario normal", le nombre maximum de travailleurs dans les usines est limité à 50%, a déclaré le ministre Agus Gumiwang Kartasasmita.

Actuellement, les fabricants sont autorisés à opérer tant qu'ils peuvent obtenir des permis d'exploitation et de mobilité délivrés par le ministère de l'Industrie. Le ministère a délivré à ce jour 17.000 permis aux usines dans le pays, a-t-il ajouté.

L'industrie automobile de l’Indonésie a enregistré un excédent commercial l'année dernière. Les importations de ce secteur ont atteint 7,16 milliards d'USD et les exportations, de 8,16 milliards d'USD en 2019.

Cependant, les ventes de voitures ont été durement touchées par la pandémie de COVID-19, chutant de 90% en glissement annuel à 7.871 voitures en avril, la pire baisse depuis des décennies, selon l'Association des constructeurs automobiles indonésiens (Gaikindo).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.