25/08/2020 18:10
Le gouvernement indonésien a décidé de reporter la réouverture aux visiteurs étrangers du "paradis touristique de Bali" à la fin de cette année au lieu du 11 septembre comme prévu initialement.
>>L'Indonésie envisage de développer le tourisme médical
>>1er semestre : l'Indonésie réalise un excédent commercial de 8,74 milliards d’USD 
>>L'Indonésie suspend son plan de déplacement de la capitale sur l’île de Bornéo

Des touristes à Bali au début de 2020. Photo : AFP/VNA/CVN

Face à la propagation du COVID-19 au monde et en Indonésie, le gouvernement indonésien a décidé de reporter la réouverture aux visiteurs étrangers du  "paradis touristique de Bali" à la fin de cette année au lieu du 11 septembre comme prévu initialement.

Le gouverneur de Bali, Wayan Koster, a déclaré que le gouvernement continuerait d'interdire aux gens de voyager à l'étranger au moins jusqu'à la fin de l'année. Par conséquent, Bali ne sera pas ouverte aux visiteurs étrangers avant cette date en raison de la situation dangereuse, y compris   à Bali.

Après cette décision de reporter la réouverture, Bali concentrera ses efforts dans l’attrait des touristes nationaux afin de faciliter la reprise touristique et des activités économiques.

Auparavant, Bali prévoyait de rouvrir le tourisme en trois phases, à partir du 9 juillet avec la réouverture des sites touristiques aux habitants locaux  puis aux visiteurs en provenance d'autres localités du pays. La troisième phase était la réouverture aux visiteurs étrangers à partir du 11 septembre.

La pandémie COVID-19 a gravement affecté les activités économiques de  Bali, qui reposaient à 80% sur le tourisme. Au deuxième trimestre, la croissance économique locale a chuté de 10,98%, au moins 2.660 travailleurs du secteur  ayant perdu leur emploi et plus de 73.600 autres ayant pris un congé sans salaire.

Concernant aussi le COVID-19, le ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a annoncé que le gouvernement avait commandé 370 millions de doses de vaccin  en poudre d'ici 2021, à la suite de discussions avec la Chine et les Émirats Arabes Unis. Selon le plan, le vaccin sera importé et distribué par trois sociétés pharmaceutiques publiques que sont PT Biofarma, PT Kimia Farma et PT Indofarma.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.