25/05/2020 23:39
Il n'est pas question que le gouvernement indonésien accepte de sacrifier la santé de la population au développement économique. Il s’agit de deux questions inséparables, a affirmé la ministre des Finances, Sri Mulyani Indrawati, le 24 mai.
>>L'Indonésie signale 973 nouveaux cas de COVID-19, le plus grand saut quotidien
>>Indonésie : achats nets de 4,1 milliards d'USD
>>L'Indonésie pourrait enregistrer une faible croissance économique de 0,4%

Le président indonésien a décidé de réduire les dépenses de certains établissements et organisations du gouvernement  pour donner la priorité au combat contre le COVID-19. Photo : AFP/VNA/CVN

Selon la ministre, l’Indonésie s’intéresse particulièrement à la lutte contre la pandémie de COVID-19, ce qui se manifeste notamment à travers le déploiement d’un plan de relance économique supplémentaire de 75.000 milliards de roupies (environ 5 milliard de dollars).

Ce programme  comprend, entre autres, l’achat des dispositifs médicaux et le reclassement de 132 hôpitaux spécialisés dans le traitement et le soin des cas du COVID-19, la rémunération supplémentaire de médecins et agents médicaux dans le combat contre la pandémie... Outre l’assistance au secteur de santé, le gouvernement indonésien a décidé de décaisser 110.000 milliards de roupies pour les activités de sécurité sociale, 70.100 milliards de roupies pour l’assistance en matière d’impôt, de crédit aux entreprises privées et 150.000 milliards de roupies au programme de relance économique national. Au total, le gouvernement indonésien a décaissé 405.100 milliards de roupies pour atténuer les impacts de la  pandémie.

Le président indonésien a décidé de réduire les dépenses de certains établissements et organisations du gouvernement pour donner la priorité au combat contre le COVID-19. Pour l’heure, le gouvernement prépare un nouveau scénario pour le retour à la vie normale, a annoncé le ministère indonésien de la Réforme administrative et de la Réforme de la bureaucratie. Ainsi, l’Indonésie pourra atténuer les restrictions dans les activités socio-économiques.

Dans l’immédiat, ce nouveau scénario sera appliqué pour les organes publics. Ce scénario permettra aux fonctionnaires de travailler de manière aussi optimale que possible lors que le vaccin n'est pas encore trouvé.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.