06/09/2019 22:58
L’Indonésie envisage de réduire l’impôt sur les sociétés en vue d’attirer davantage des investissements étrangers et de stimuler l’économie dans le contexte du ralentissement de la croissance mondiale.
>>L'Indonésie accélère son feuille de route vers l'industrie 4.0
>>L'Indonésie accorde des privilèges fiscaux à l’industrie du pétrole et du gaz

La ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati.
Photo: VNA/CVN

L’impôt imposé pour les sociétés sera réduit de 25% à 20% à partir de 2021 et les sociétés cotées en bourse peuvent être subies d’un taux de 17% pendant une période de cinq ans, a déclaré la ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati, à l'issue d'une réunion du gouvernement, tenue le 3 septembre à Jakarta.

Le gouvernement révisera les lois relatives à la taxe sur la valeur ajoutée, à l'impôt sur le revenu et à la fiscalité générale, a-t-elle déclaré.

L’économie numérique de l’Indonésie devrait atteindre 100 milliards de dollars en 2025. Les règles fiscales seront modifiées afin d’obliger des sociétés étrangères telles que Google et Amazon de payer l’impôt sur les sociétés et la taxe sur la valeur ajoutée. Cela garantira un terrain de jeu égal entre les "grands" étrangers et les sociétés locales, a déclaré Mme Sri Mulyani Indrawati.

La réduction des impôts pourrait aider l’Indonésie à concurrencer avec ses adversaires régionaux pour attirer les entreprises cherchant à délocaliser des entreprises de la Chine en raison de son conflit commercial avec les États-Unis.

Le président Joko Widodo s'est engagé à réduire les impôts et à réviser la loi du travail pour attirer les investissements étrangers et promouvoir la croissance économique. Au deuxième trimestre, l’économie indonésienne a atteint une croissance de 5,05%, un rythme le plus lent ces deux dernières années.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.