10/04/2020 00:37
Le ministère indonésien de l'Industrie a préparé des mesures de relance économique pour l'industrie automobile pour faire face aux impacts de la pandémie de COVID-19 en Indonésie.
>>L'Indonésie ratifie son accord de partenariat économique intégral avec l’Australie
>>L'Indonésie investit grandement dans l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques

L'industrie automobile a  une contribution significative au PIB (3,98% en 2019), selon Putu Juli Ardika.
Photo : CTV/CVN

''Bien que la production de plusieurs constructeurs automobiles a été interrompue en raison du COVID-19, la disponibilité des automobiles et des pièces pour les véhicules à moteur est toujours assurée", a remarqué, Putu Juli Ardika, un officiel dudit ministère, dans un communiqué officiel  publié mercredi 8 avril.

Selon lui, le ministère de l’Industrie a proposé des enveloppes fiscales, non fiscales et monétaires pour le secteur automobile dont l’exemption de taxe sur le revenu, le remboursement de la taxe sur la valeur ajoutée pendant six mois et une réduction de taxe à l'importation.

Quant aux enveloppes non fiscales, elles concernent la simplification ou la réduction des exportations et des importations de matières premières, l'accélération du processus d'exportation-importation pour les entreprises réputées via l’écosystème de logistique national.

La relance monétaire est réalisée conformément au règlement N°11 de 2020 de l'Agence des services financiers pour stimuler l’économie nationale et le programme de garantie d'assouplissement des dettes pour faire face aux impacts de COVID-19.

Selon M. Putu Juli Ardika, l'épidémie de COVID-19 a fortement touché le secteur automobile national. Cela se traduit par une nette baisse de la demande de véhicules automobiles. Le nombre de ventes des véhicules à quatre roues en janvier et  en février 2020 était respectivement de 80.400 unités, et de 79.500 unités, soit une chute de 1,1% et de 3,1% en variation annuelle.

Récemment, l'Association des industries automobiles indonésiennes a rajusté l'objectif de vente de voitures en 2020, qui devrait connaître une contraction de 50% par rapport à l’objectif initial de 1,1 million d'unités, en raison de la baisse de la demande intérieure et extérieure.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.