12/12/2018 22:15
Le ministère indonésien des Affaires étrangères a tenu le 11 décembre une rencontre avec des ambassadeurs, des représentants du secrétariat de l'ASEAN, et des représentants des délégations permanentes auprès de l’ASEAN, ainsi que des organisations de l’ASEAN, pour les tenir au courant des progrès de l’association, qui obtiennent de nouvelles étapes vers une communauté de l’ASEAN durable et axée sur l’homme.
>>L'Indonésie satisfaite des résultats du 32e Sommet de l'ASEAN
>>L’ASEAN+3 appelle à des efforts collectifs pour maintenir le multilatéralisme
>>Le 33e Sommet de l'ASEAN et ses réunions connexes à Singapour

Jose Tavares, chef du Département de la coopération avec l'ASEAN au ministère indonésien des Affaires étrangères et chef de SOM ASEAN de l'Indonésie. Photo: VNA/CVN

Jose Tavares, chef du Département de la coopération avec l'ASEAN au ministère indonésien des Affaires étrangères et chef de SOM ASEAN de l'Indonésie, a réaffirmé qu'en tant que zone de conflit, l'ASEAN était devenue une région de paix, de stabilité et de prospérité.

Passant en revue les progrès importants accomplis par l’ASEAN en 2018, Jose Tavares a souligné que les pays de l’ASEAN avaient fait preuve d’une coopération étroite en matière de politique, de sécurité, d’économie, de culture et de société.

Il a précisé que tout au long de l'année, Singapour, en tant que présidente de l'ASEAN, avait donné diverses idées pour promouvoir la croissance de l'ASEAN, ajoutant que cette année marquait également l'introduction de l'idée de la création de villes intelligentes de l'ASEAN pour faire avancer le bloc.

L'ASEAN est maintenant la 6e plus grande économie du monde. Au cours de ces 25 dernières années, le taux de pauvreté de la région est tombé de 47% à 14%, a-t-il noté.

Actuellement, de nombreuses économies régionales ont connu une croissance stable en dépit de difficultés telles que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et les pressions exercées par les économies émergentes.

En 2018, les pays membres de l’ASEAN et six partenaires ont réussi à former la plus grande zone de libre-échange du monde, au milieu des nombreux obstacles à la globalisation et la libre-échange.

Lors du 33e Sommet de l'ASEAN à Singapour et d'autres réunions en 2018, la majorité des questions liées au développement ont été discutées, ce qui montre les efforts conjoints des pays impliqués dans l'objectif de stimuler la croissance future du bloc.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.