24/09/2019 15:00
Le gouvernement indonésien appelle les entreprises sud-coréennes à investir dans le secteur des batteries des véhicules électriques, quelques semaines après l'annonce par Jakarta d'une interdiction d'exporter de nickel afin de développer son industrie manufacturière.
>>Indonésie privilégie les importations de viande, de riz et de sucre d’Inde
>>Indonésie renvoie 100 conteneurs de déchets plastiques vers l’Australie


Lors d'une conférence organisée conjointement par la Communauté de politiques étrangères d’Indonésie  et l'ambassade de République de Corée, le ministre indonésien de l'Industrie, Airlangga Hartarto, a souligné que les technologies des batteries étaient la clé pour l'avenir, non seulement pour les véhicules électriques mais aussi pour tout le secteur des énergies renouvelables.

L’Indonésie commence la construction d’une usine de matières premières pour la fabrication de batteries de voitures et scooters électriques, dans le parc industriel de Morowali, province du Sulawesi central. Cette nouvelle usine est spécialisée dans la production de matières premières pour batteries de véhicules électriques et de nouvelles matières premières à base de nickel-latérite utilisées dans la fabrication de batteries au lithium de deuxième génération.

L’Indonésie a également appelé le groupe sud-coréen LG à coopérer avec la société chinoise Amperex Technology Ltd.  (CATL) pour déployer un projet d'investissement dans la production des batteries au lithium sur son sol. CATL est actuellement l'un des plus grands fabricants mondiaux de batteries de véhicule électrique.

Selon Mme Shinta W. Kamdani, directrice adjointe du Département des relations internationales de la Chambre de commerce et d'industrie indonésienne (KADIN), le développement de l'industrie des véhicules électriques contribuera à faire de l'Indonésie l'un des "géants" du monde à l'ère de la révolution industrielle 4.0.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.