12/02/2020 18:35
Selon l'Association indonésienne de l'huile de palme, ce pays en a exporté 36,18 millions de tonnes brutes en 2019, contre 34,71 millions de tonnes en 2018.

>>L'Indonésie envisage de réduire les tarifs aériens pour stimuler le tourisme intérieur
>>L'Indonésie ratifie son accord de partenariat économique intégral avec l’Australie
 

Traitement d'huile de palme en Indonésie.
Photo : Reuters/CVN


Selon le président de l'Association indonésienne d'huile de palme (GAPKI), Joko Supriyono, la demande accrue de la Chine, du Moyen-Orient et du marché africain a compensé la baisse de la demande d'autres pays, notamment de l'Inde.

En 2019, l'Indonésie a produit 47,1 millions de tonnes 
d'huile de palme brut (CPO) et 4,6 millions de tonnes d'huiles de palmiste. À la fin de 2019, l'Indonésie détenait environ 4,6 millions de tonnes de réserves d'huile de palme.

Joko Supriyono a prévu que la production d'huile de palme de l'Indonésie en 2020 devrait ralentir en raison de la sécheresse et de la réduction de l'utilisation d'engrais en 2019.

En outre, cette année, l'Indonésie peut utiliser 8,3 millions de tonnes d'huiles de palme au service de la production de biocarburants.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !