07/10/2019 11:55
L’Indonésie établira quatre nouvelles bases militaires au Sud pour améliorer la capacité de combat et de coordination entre les forces de la marine, de l’armée de terre et de l’armée de l’air dans les zones frontalières maritimes.

>>Indonésie : 505 millions d'USD pour construire cinq zones touristiques
>>L'Indonésie installe près de 400 capteurs sismiques
 

Des soldats indonésiens dans une manœuvre à Banda Aceh.
Photo : VNA/CVN


Quatre nouvelles bases militaires au Sud seront implantées sur l’île de Biak et au chef-lieu côtier de Merauke dans la province de Papua, à Saumlaki sur l’île de Jamdena dans la province de Maluku et à l’île de Motorai, aussi dans la province du Nord de Maluku. Elles vont fonctionner en tant qu’un "porte-avion" permettant à l’Indonésie de mobiliser des avions de combat et des soldats pour les zones de conflits.

Prenant la parole lors d’une célébration du 74e anniversaire de la création des Forces armées nationales indonésiennes (TNI en indonésien), tenue le 5 octobre à Jakarta, le président indonésien Joko Widodo a précisé que son pays s’efforçait de conjuguer les forces de la marine, de l’armée de terre et de l’armée de l’air pour faire face aux menaces de défense et de sécurité, dont le terrorisme.

En juillet dernier, l’Indonésie avait créé le commandement d’opérations combinées mixte regroupant les forces de la marine, de l’armée de terre et de l’armée de l’air. En septembre, la TNI avait organisé un exercice d’envergure réunissant 12.500 soldats.

Joko Widodo s’est engagé à porter les recettes consacrées à la défense à 131.000 milliards de roupies (plus de 9,3 milliards d'USD) au lieu de 121.000 milliards de roupies.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.