15/07/2021 16:19
Le 14 juillet, l'Indonésie et Singapour ont enregistré une forte augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 alors que ces pays continuaient de resserrer les restrictions de voyage pour empêcher la propagation du variant Delta du virus SARS-CoV-2.
>>COVID-19 : record du nombre de contaminations quotidiennes en Indonésie
>>COVID-19 : le nombre de morts en Indonésie dépasse les 1.000 cas en 24 heures
>>Singapour : la "croisière pour nulle part" comptait un cas positif à bord

Des gens portent des masques pour prévenir l'épidémie de COVID-19 à Marina Bay Sands, à Singapour, le 14 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'Indonésie a enregistré 54.517 nouveaux cas de COVID-19 mercredi 14 juillet, le décompte quotidien le plus élevé du pays depuis le début de l'épidémie. L'archipel a accumulé un total de 2,67 millions de cas depuis que les premiers cas ont été signalés en mars de l'année dernière. 991 autres patients de COVID-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès dus au coronavirus à 69.210.

L'Indonésie est devenue le premier pays au monde en matière de nombre de contaminations quotidiennes, un nouvel épicentre du virus, et le pays avec le plus grand nombre de décès en Asie du Sud-Est. Afin de prévenir la propagation de l'épidémie, la Police nationale indonésienne continue d'augmenter le nombre de points de contrôle sur les voies de circulation dans les localités pour resserrer l'Application des restrictions aux activités communautaires (PPKM).

Les autorités indonésiennes ont déclaré que cette décision visait à endiguer le flux de migrants pendant les vacances de l'Aïd al-Adha le 20 juillet. Le même jour, les Philippines ont annoncé qu'elles interdiraient l'entrée aux personnes originaires d'Indonésie ou ayant récemment voyagé en Indonésie. Cette décision prendra effet du 16 au 31 juillet.

Singapour a confirmé le 14 juillet 60 nouveaux cas d'infection au COVID-19, dont 56 cas de transmission intracommunautaire, portant le bilan national à 62.804. Un total de 36 décès dus au coronavirus ont été détectés dans le cité-État jusqu'à présent. Afin de contrôler la propagation de l'épidémie, le ministère de la Santé de Singapour a annoncé qu'à partir de 23h59 le 15 juillet, les personnes en provenance du Myanmar ne seront plus autorisées à entrer dans le cité-État.

Plus précisément, tous les titulaires de cartes de séjour à long terme et à court terme qui se sont rendus au Myanmar, y compris en transit, au cours des 21 derniers jours ne seront pas autorisés à entrer ou à transiter à Singapour. Cette disposition s'appliquera également à tous ceux qui ont été préalablement autorisés à entrer à Singapour.

Le ministère de la Santé de Singapour a déclaré que le Groupe de travail interministériel (MTF) de COVID-19 de Singapour examinera régulièrement les mesures de contrôle aux frontières pour gérer le risque des cas importés, qui conduisent à la propagation du virus dans la communauté.

VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.