20/07/2018 16:39
Le cinquième cycle de négociations sur l'accord de partenariat économique intégral entre l'Indonésie et l'Union européenne (I-EU CEPA) s'est déroulé du 9 au 13 juillet à Bruxelles.

>>L’Indonésie et l’Algérie renforcent leur coopération pétrolière
>>Indonésie et Chine renforcent leur coopération économique
 

Le drapeau de l'Union européenne. Photo: Reuters/VNA/CVN


Il a non seulement compris des discussions sur le commerce des biens, mais aussi le commerce des services, les investissements et d’autres formes de coopération, a annoncé le directeur général des négociations commerciales internationales du ministère indonésien du Commerce, Iman Pambagyo.

Selon l’agence de presse Antara, figurent parmi les questions discutées l'énergie et les matières premières (ERM). Les négociations sur l’ERM devraient être terminées en septembre prochain.

Les questions discutées relatives à l’ERM ont concerné le souci de l'UE de sécuriser l'accès à l'énergie et aux minerais en provenance d'Indonésie.

Concernant les matières premières, l'Indonésie aspire à accroître la valeur ajoutée, conformément à la loi sur les droits d'exportation des minerais. Les discutions sur ces questions ont engagé plusieurs ministères indonésiens, dont le ministère de l'
Énergie et des Ressources naturelles, le ministère du Commerce, le ministère de l'Industrie, et le ministère des Finances.

Le deuxième sujet abordé concernait la mise en œuvre d'activités commerciales dans le secteur de l'énergie, dans lequel l'UE a cherché à faire des affaires en Indonésie.

L'UE a proposé que les blocs de pétrole et de gaz non vendus aux enchères leur soient remis directement. Cependant, cette proposition a été rejetée par la partie indonésienne.

Les deux parties sont convenues d'encourager la mise en œuvre de normes internationales dans les activités commerciales liées à l'énergie et aux minerais, notamment en matière de sécurité.

En outre, elles sont également convenues de mener diverses activités de recherche, de développement et d'innovation liées à l’ERM, en grande partie concernant les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.