24/10/2019 16:41
L’Indonésie a le potentiel d’obtenir plus de fonds provenant de plusieurs accords et de sa coopération économique avec les États-Unis, la Chine et les Émirats arabes unis (EAU), selon le ministre indonésien de la Coordination des affaires maritimes, Luhut Binsar Pandjaitan.

>>La Chine et l'Indonésie conviennent de consolider leurs liens
>>L'Indonésie menace de boycotter les produits de l'UE
>>Nguyên Xuân Phuc reçoit le ministre coordinateur des Affaires maritimes de l’Indonésie
 

Le président indonésien Joko Widodo.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le responsable a déclaré que la coopération avec les États-Unis serait réalisée par l’intermédiaire de la Société de financement du développement international (IDFC), une agence exécutive du gouvernement américain chargée de fournir des aides étrangères par le financement de projets de développement privés.

Pandjaitan a indiqué dans un communiqué que l’IDFC prévoit d’allouer des fonds d’investissement de 60 milliards d'USD à l’Indonésie.

Lors d’une rencontre avec des responsables de la Chambre de commerce américaine en Indonésie le mois dernier, Pandjaitan a également invité les entreprises américaines à délocaliser leurs usines en Chine vers l’Indonésie. Selon les chiffres américains, 30% des entreprises américaines envisagent de déplacer leurs usines hors de Chine.

Pandjaitan a déclaré aux journalistes qu’environ un cinquième des entreprises américaines en Chine envisagent de transférer une partie ou la totalité de leur production à l’étranger pour surmonter les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Il a également annoncé que la coopération avec la Chine concernant le développement de l’industrie des batteries au lithium, à laquelle participe également la société sud-coréenne LG International Corp., est en phase de finalisation.

Le fabricant chinois d’aciers inoxydables Tsingshan Holding et la société de produits chimiques Huafon Group Co., Ltd. envisagent de créer une base de production de produits métallurgiques et chimiques de 3 milliards de dollars en Indonésie.

Les deux sociétés, toutes basées dans la province du Zhejiang, dans l’Est de la Chine, ont signé un accord pour la construction conjointe de cette base, qui comprendra une usine de coke de 12 millions de tonnes par an, située sur l’île de Sulawesi.

Auparavant, Tsingshan a dirigé un groupe d’investisseurs pour la construction d’une usine de fabrication de batteries de véhicules électriques au sulfate de nickel dans un parc industriel de 10 milliards de dollars à Maluku.

En outre, le ministre a annoncé que les projets indonésiens et émiratis de créer un fonds souverain, qui regroupera les investissements de divers pays d’un montant maximal de 10 milliards de dollars, seront examinés le mois prochain. Le fonds peut être utilisé pour financer des projets d’infrastructure, d’éducation, d’agriculture, d’énergie et de construction de mosquées à Solo, dans le centre de Java.

Pandjaitan a fait savoir qu’une délégation émiratie se rendra en Indonésie le mois prochain pour s’entretenir avec le ministère des Finances et l’entreprise étatique PT Sarana Multi Infrastruktur, afin de discuter des réglementations nécessaires à la création du fonds souverain.

En outre, une autre coopération en matière d’investissement entre les deux pays a également été évoquée, notamment l’augmentation des investissements dans le secteur de l’énergie. La compagnie énergétique indonésienne PT Pertamina et la compagnie pétrolière nationale d’Abou Dhabi (ADNOC) ont convenu de développer leur coopération dans le secteur en aval.

Dans le secteur agricole, les EAU ont décidé d’investir dans le Kalimantan central sur une superficie de 100.000 hectares pour planter des arbres fruitiers tropicaux, notamment le pitaya.

Il y a deux mois, trois méga projets d’une valeur de 9,7 milliards d'USD ont été signés par les sociétés des deux pays en marge de l’entretien entre le président Joko Widodo et le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, prince d’Abou Dhabi. Les deux pays ont aussi également des accords concernant l’investissement, la défense, la fiscalité, l’industrie, le tourisme, la navigation maritime et la pêche, ainsi que l’éducation et la culture.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.