25/03/2020 19:47
L’Indonésie envisage de relever le plafond du déficit budgétaire du pays par rapport au PIB au-dessus d’un seuil légal de 3% pour aider à lutter contre le nouveau coronavirus et protéger son économie. Le ministère des Finances a élargi son estimation du déficit à environ 2,5% du PIB cette année, contre 1,8% initialement prévu.
>>L’Indonésie et la Malaisie aux prises avec le coronavirus
>>Indonésie : la police portera plainte contre ceux qui tiennent des rassemblements de masse
>>L'Indonésie reporte les examens nationaux en raison de COVID-19

La ministre des Finances, Sri Mulyani Indrawati, le 19 février à Jakarta.
Photo : Antara/CVN

La Commission du budget du Parlement indonésien a recommandé lundi 23 mars au gouvernement de relever le plafond à 5% pour permettre davantage de manœuvres budgétaires et de publier une réglementant tenant lieu de loi pour lui permettre de dépasser la limite de 3% stipulée dans une loi de 2003.

Le président de la Commission du budget, Said Abdullah, a déclaré lundi 23 mars que le gouvernement devrait relever le plafond du déficit budgétaire de 3% du PIB à 5%. Le ratio de la dette publique sur PIB, a-t-il dit, devrait s’établir à 60% contre environ 30% aujourd’hui.

Le gouvernement indonésien a préparé divers scénarios de l’impact de la pandémie sur les finances publiques et dans le cadre de son "scénario à impact moyen", si l’épidémie persistait jusqu’en septembre, le revenu des travailleurs pourrait chuter de 25% et le revenu des agriculteurs de 34% dans certaines provinces.

La Banque d’Indonésie a révisé à la baisse ses perspectives de croissance économique pour cette année à 4,2% - 4,6% contre 5,0% - 5,4% précédemment.

VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.