24/05/2022 14:23
Le développement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) est nécessaire et important pour promouvoir la croissance économique de l'Indonésie, a déclaré le ministre chargé de la coordination des affaires économiques, Airlangga Hartarto.
>>L'Indonésie suspend toutes ses exportations d'huile de palme
>>L'économie indonésienne devrait croître de 4,6% en 2022

Une vue de la capital indonésienne Jakarta.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministre chargé de la coordination des affaires économiques, Airlangga Hartarto, a déclaré que le secteur joue un rôle important dans la reprise économique, leur nombre augmentant d'année en année.

Selon lui, la contribution des MPME a été enregistrée à environ 61% du PIB du pays et elles employaient 97% de la main-d'œuvre totale. À chaque période de crise, le groupe devient résilient avec une capacité à bien se redresser.

Le ministre a souligné que le gouvernement indonésien accorde une attention particulière aux MPME, notamment en les promouvant sur un marché plus large afin d'accroître leur accès au financement.

Actuellement, les prêts aux MPME ne représentaient que 18% du crédit total. Le président indonésien Joko Widodo a donné ses instructions pour augmenter ce pourcentage d'au moins 30% d'ici 2024.

M. Hartarto a également estimé que la compétitivité des MPME pouvait être améliorée grâce à l'innovation numérique. Le gouvernement a également fourni des facilités, notamment l'octroi de licences, des incitations fiscales, l'accès au marché et l'accès aux matières premières pour le groupe.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.