12/11/2020 17:58
Le marché indonésien des passagers aériens deviendra le quatrième plus grand mondial d'ici 2039, passant de la 10e position en 2019, en grande partie grâce à la demande de voyages de la classe moyenne croissante du pays, selon l'Association du transport aérien international (IATA).
>>L'Indonésie espère la signature du RCEP cette année
>>L'Indonésie poursuit une série d'accords commerciaux avec plusieurs pays


Des voyageurs au terminal 3 de l’aéroport international Soekarno-Hatta en Indonésie. Photo : vietnamplus/CVN


Kelvin Lee, assistant directeur des relations extérieures de l'IATA pour la région Asie-Pacifique, a déclaré mardi que l'augmentation de la classe moyenne en Indonésie et en Asie du Sud-Est faisait de la région un "point chaud" pour la croissance du marché des passagers aériens au cours des deux prochaines décennies, dépassant les marchés conventionnels tels que l'Europe et l'Amérique du Nord.

L'IATA s'attend à ce que la région Asie-Pacifique ait un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 4,5% au cours des 20 prochaines années, bien supérieur de ceux des marchés traditionnels de l'industrie aérienne d'Amérique du Nord et d'Europe, qui devraient voir un TCAC de 1,6% et 1,8%, respectivement.

La Chine devrait également dépasser les États-Unis pour devenir le plus grand marché de passagers aériens au monde en 2039, tandis que l'Inde devrait passer à la troisième place cette année-là, après la cinquième place en 2019, selon les données de l'IATA.

Selon le rapport "Aspiring Indonesia : Expanding the Middle Class" de la Banque mondiale, la population de la classe moyenne indonésienne a augmenté au cours des 15 dernières années, passant de seulement 7% de la population à 20% actuellement, avec 52 millions d’Indonésiens appartenant actuellement à ce groupe.

Une baisse de 40% sur une base annuelle

Malgré l'essor de la population de la classe moyenne, l'Indonésie a connu une baisse de 18,54% en glissement annuel du nombre de passagers aériens intérieurs l'an dernier pour atteindre 76,7 millions de personnes, selon les données de l'Agence centrale des statistiques (BPS) de l'Indonésie.

La pandémie de COVID-19 a encore fait pression sur la demande de voyages de passagers domestiques cette année, avec seulement 23,5 millions de passagers en septembre, en baisse de 58,33% par rapport à la même période de l'année dernière. Pendant ce temps, le nombre de passagers aériens étrangers a chuté de 74,54% en glissement annuel, à 3,5 millions de personnes.

L'Association nationale des transporteurs aériens indonésiens (INACA) prévoit que le nombre de passagers aériens n'atteindrait que 45,8 millions cette année, soit une baisse de 40% sur une base annuelle.

Kelvin Lee a déclaré que les pays membres de l'ASEAN devraient prendre des mesures supplémentaires pour harmoniser la réglementation sur l'industrie de l'aviation entre les pays membres du bloc régional, ainsi qu'adopter une approche de marché plus libérale afin de stimuler le développement du secteur à l'avenir.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.