13/01/2020 23:00
Les autorités indonésiennes ont continué de détecter des navires de la garde côtière et des bateaux de pêche chinois violant la zone économique exclusive (ZEE) indonésienne des Natuna.
>>L’Indonésie affirme que sa souveraineté n’est pas négociable
>>Après la violation chinoise de la ZEE, Jakarta convoque des réunions
>>L'Indonésie rejette les revendications chinoises sur la ZEE de Natuna

Jakarta a envoyé trois navires pour expulser les navires chinois de sa zone économique exclusive. Photo : VNA/CVN

Cette intrusion a été faite après que le président indonésien, Joko Widodo, avait visité les îles de Natuna le 8 janvier dernier. Selon le contre-amiral Yudo Margono, commandant du Commandement régional de défense interarmées numéro 1, des navires de pêche ont été détectés, escortés par des navires de la garde côtière chinoise, qui opéraient illégalement dans la ZEE indonésienne.

Jakarta a envoyé trois navires pour expulser les navires chinois de sa zone économique exclusive, a-t-il ajouté. Il a déclaré, dans un communiqué de presse le 11 janvier, que les autorités indonésiennes arrêteraient et poursuivraient en justice les bateaux de pêche chinois qui continueraient de violer la ZEE indonésienne.

Il a appelé à éviter que ces actes illégaux aient des effets sur les relations entre les deux pays et a déclaré que le président indonésien Joko Widodo avait ordonné aux organes compétents de prendre des mesures rigoureuses contre les violations. Auparavant, le président indonésien Widodo a visité le 8 janvier les îles Natuna pour affirmer la souveraineté de son pays sur cet archipel.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.