12/10/2020 22:07
L'Indonésie a ajouté huit entreprises numériques étrangères supplémentaires à la liste d'entreprises qui doivent payer une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 10% sur les ventes.
>>L'Indonésie va créer un Fonds national d'investissement de 5 milliards d'USD
>>L'Indonésie va créer un Fonds national d'investissement
>>Le secteur manufacturier de l'Indonésie pourra attirer plus de 67 milliards d'USD

Microsoft fait partie des entreprises ajoutées par l'Indonésie à la liste d'entreprises qui doivent payer la TVA de 10% sur les ventes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Parmi les entreprises ajoutées, figuraient Alibaba Cloud Pte Ltd, GitHub, Inc., Microsoft , Microsoft Regional Sales Pte. Ltd., UCWeb Singapore Pte. Ltd., To The New Pte. Ltd., Coda Payments Pte. Ltd et Nexmo Inc.

Le directeur général des impôts au ministère indonésien des Finances, Suryo Utomo, a déclaré dans le communiqué officiel que ces huit entreprises doivent payer la TVA sur leurs produits et services numériques vendus en Indonésie à partir du 1er novembre 2020.

Depuis l'année dernière, le gouvernement indonésien visait à collecter la TVA auprès des entreprises numériques étrangères telles que Google, Facebook, Amazon, Twitter et Netflix, qui n'ont pas de présence dans le pays mais qui tirent des revenus des consommateurs nationaux.

En avril dernier, le gouvernement indonésien a réglementé la taxe numérique pour les entreprises technologiques mondiales dans le cadre du Loi n°1 de l'année 2020 concernant la politique financière afin de faire face à la pandémie de COVID-19.

La loi N°1 de l'année 2020 dispose que le gouvernement indonésien peut imposer la TVA sur les biens et/ou services incorporels qui sont échangés via des plateformes de commerce électronique.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) n'a pas encore atteint un consensus sur la façon de taxer les entreprises technologiques, empêchant ainsi l'Indonésie de percevoir des impôts sur les sociétés auprès des géants de l'Internet.

Récemment, le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a annoncé qu'il mènerait des enquêtes sur la taxe sur les services numériques dans certains pays, dont l'Indonésie, et a exprimé son opposition aux efforts visant à taxer les ventes d'entreprises technologiques comme Apple et Google.

Cependant, le ministre indonésien des Finances, Sri Mulyani Indrawati, a affirmé que la réglementation indonésienne de la TVA ne faisait pas l'objet d'une enquête commerciale américaine, et a déclaré que l'impôt sur le revenu des sociétés faisait toujours l'objet de discussions par l'OCDE.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Présentation des particularismes culturels de l’ethnie Muong à Thanh Hoa Le 2e Festival culturel des Muong se tiendra du 10 au 12 décembre dans la province de Thanh Hoa, sous les auspices du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et du Comité populaire provincial. C’est ce qui ressort de la conférence de presse concernant la présentation de cet évènement tenue mardi 1er décembre à Hanoï.