23/02/2019 23:55
La police indonésienne a annoncé vendredi 22 février avoir déjoué une attaque terroriste contre des policiers et a saisi une grande quantité d’armes dans la province de Yogyakarta.

>>Un fort séisme secoue l'est de l'Indonésie
>>La menace terroriste persiste en Indonésie
 

Des policiers en patrouille à Surabaya.
Photo : AFP/VNA/CVN


Selon le porte-parole de la Police nationale, le général de brigade Dedi Prasetyo, la police a arrêté le principal instigateur nommé Andalus, alias Abu Hilwa ou TWA, et recherche d'autres suspects.

Hilwa a été arrêté le 14 février à Temanggung, dans la province de Java central. Il est membre présumé de Jemaah Anshorut Daulah (JAD), qui a prêté allégeance au groupe terroriste Daech en Syrie.

"TWA a reconnu qu'il préparait un acte terroriste visant à attaquer le personnel de police à Yogyakarta. Trois de ses amis vont se joindre à des attaques contre des policiers ", a déclaré M. Prasetyo.

Selon lui, outre le complot dans la province de Yogyakarta, Hilwa et ses amis avaient également planifié des attaques terroristes en tirant sur des membres de la police.

Hilwa a été déporté des Philippines après avoir participé à un exercice militaire aux côtés d'Adi Jihadi, un militant qui a mobilisé des fonds pour financer les attentats-suicides à Jakarta en janvier 2016.

En octobre 2016, Hilwa a participé à un entraînement paramilitaire à Anyer, dans la province de Banten, a fait savoir M. Prasetyo.

Le groupe JAD était à l'origine de plusieurs attentats-suicides perpétrés en mai dans la deuxième ville d'Indonésie, Surabaya, et la province de Riau, qui ont fait 32 morts et des dizaines de blessés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam