16/10/2019 22:20

La police antiterroriste indonésienne a déjoué une série de tentatives d’attentat dans certaines villes avant l’assermentation du président Joko Widodo le 20 octobre, réélu pour un deuxième mandat à l’élection présidentielle du 17 avril. Le porte-parole de la police nationale, Dedi Prasetyo, a dévoilé à la presse qu’au moins quatre kamikazes se sont préparés à ces attaques à l’aide de bombes hautement explosives constituées de diverses substances, y compris une puissante toxine appelée abrin, qui pourrait constituer une grave menace pour la santé et la sécurité publiques. Le général Dedi Prasetyo a déclaré que ces bombes sont différentes de celles habituellement assemblées par des groupes terroristes et pourraient tuer 100 personnes avec moins de 0,7 microgramme. Depuis septembre, le détachement 88, une unité d’élite antiterroriste, a arrêté 27 terroristes présumés. Tous les suspects sont membres de la Jamaah Ansharut Daulah, ou JAD, affiliée à l’État islamique. La JAD s’était fait connaître pour des attentats perpétrés en mai 2018 dans les provinces de Java oriental et Riau, ainsi que des attaques suicide contre un commissariat de police et Starbucks Cafe, au cœur de Jakarta, qui ont tué huit personnes en janvier 2016.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.