04/07/2020 19:53
Le gouvernement indonésien a demandé à Singapour de rouvrir bientôt ses frontières, en particulier celles qui relient Singapour aux zones touristiques de Bintan et Batam aux îles Riau, fermées depuis des mois en raison de la pandémie de COVID-19.
>>L’Indonésie parmi les marchés d’investissement préférés en Asie du Sud-Est
>>Coronavirus : Singapour et l’Indonésie assouplissent leurs règles
>>Le bilan s'alourdit aux Philippines, en Indonésie et à Singapour

La compagnie charter Lion Air a dû licencier 2.600 employés à cause de la pandémie de COVID-19. Photo : AFP/VNA/CVN

Lors de sa visite à Batam jeudi 2 juillet, le ministre de la Coordination des affaires maritimes et de l'Investissement, Luhut Pandjaitan, a téléphoné au ministre singapourien des Affaires étrangères, Vivian Balakhrisnan, pour lui demander de rouvrir les frontières  à Bintan et Batam.

Selon le ministre Pandjaitan, le ministre Balakhrisnan a accepté de revoir la demande de l'Indonésie après les élections générales de Singapour, prévues le 10 juillet.

Depuis mars, Singapour ferme ses frontières aux visiteurs de courte durée.

L'ambassade d'Indonésie à Singapour a dit que ce pays devrait prolonger l’interdiction d’entrée et de sortie jusqu'en décembre de cette année.

La fermeture des frontières a beaucoup affecté le tourisme et l'économie des îles Riau, qui dépendent en grande partie des touristes singapouriens.

Le même jour, le maire de Batam, Muhammad Rudi, a demandé à la Chambre de Commerce et d'Industrie indonésienne (Kadin) d'appeler le ministère singapourien de la Santé à lui fournir une feuille de route indiquant quand la frontière reliant Batam et Singapour serait réouvert.

L'administration Batam a également contacté l'ambassade d'Indonésie à Singapour pour promouvoir la réouverture des liaisons internationales de ferry reliant les deux pays.

En Indonésie, la compagnie aérienne charter Lion Air a dû licencier 2.600 employés, soit 9% de ses  29.000 employés en raison des impacts de la pandémie.

Actuellement, ce groupe fonctionne à seulement 10 à 15% de sa capacité normale avec une fréquence varient entre 1.400 et 1.600 vols par jour.

Vendredi 3 juillet, un officiel du ministère indonésien de la Santé a informé que ce pays a signalé 1.301 nouveaux cas positifs au virus SARS-CoV-2 portant le nombre total de cas  en Indonésie à 60.695 dont 3.036 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.