24/03/2020 15:31
Le vice-président d’Indonésie Ma'ruf Amin a appelé les religieux musulmans à promulguer des fatwas (ordonnances religieuses) sur les rituels "spéciaux", dans le contexte de propagation de l'épidémie de COVID-19.
>>Les Banques centrales philippine et indonésienne réduisent les taux d’intérêt
>>Le président indonésien ordonne d'effectuer de tests rapides à grande échelle
>>Coronavirus : le tourisme indonésien perd 1,5 milliard d'USD

À l'heure de la prière dans une mosquée indonésienne. Photo : AFPVNA/CVN

Ma'ruf, qui est également actuellement président du Conseil indonésien des Oulémas (MUI), a déclaré que le MUI et d'autres organisations islamiques devraient promulguer des fatwas fournissant des conseils sur le bain des morts et sur le wudhu (forme particulière de purification rituelle ou d'ablution en Islam) dans certaines circonstances.

Concrètement, Ma'ruf a demandé au MUI d'émettre une fatwa qui permette au personnel médical d'effectuer des prières sans avoir d'abord à exécuter le wudhu.
La semaine dernière, le Conseil indonésien des Oulémas a publié une fatwa interdisant aux musulmans vivant dans des zones confrontées à l'explosion du COVID-19 d'effectuer les prières du vendredi et d'autres prières groupées dans les mosquées.

Au 23 mars dans l'après-midi, l'Indonésie avait recensé 579 cas d'infection au COVID-19, dont 49 décès. Le même jour, Singapour a signalé 509 cas de COVID-19, dont 152 ont été guéris et sont sortis de l’hôpital.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.