09/01/2020 19:08
"Les questions de souveraineté et d'intégrité territoriale ne sont pas négociables", a déclaré mercredi 8 janvier la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi.

>>L’Indonésie crée le Fonds international d’assistance au développement
>>L'Indonésie fera campagne pour devenir membre du Conseil des droits de l'homme de l'ONU
 

La ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi.
Photo : EPA/VNA/CVN


S'exprimant lors d'une conférence de presse annuelle, en présence de diplomates indonésiens et étrangers et de journalistes internationaux, la ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi a réaffirmé les principes liés à la souveraineté et aux droits souverains dans les eaux indonésiennes.


"Toute réclamation, quiconque en fait, doit être menée conformément au droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM)", a-t-elle souligné.

"L'Indonésie rejettera systématiquement les allégations qui ne sont pas reconnues par le droit international", a-t-elle déclaré.

Cette déclaration a été faite dans le contexte où la souveraineté territoriale fait l'objet d'une attention vive de la part du public indonésien et international ces deux dernières semaines après que des navires des garde-côtes chinois et des bateaux de pêche de ce pays étaient entrés sans autorisation dans la zone économique exclusive (ZEE) indonésienne des Natuna.

"L'Indonésie résistera toujours aux pays étrangers qui soutiennent délibérément le séparatisme en Indonésie, car il s'agit d'une violation manifeste du droit international et des principes de la Charte des Nations unies", a-t-elle déclaré.

Cette année, l'Indonésie accéléra également ses négociations avec ses voisins notamment la Malaisie, le Vietnam, les Philippines, les Palaos et le Timor-Leste pour délimiter les frontières maritimes et terrestres.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.