06/03/2019 22:58
Les travaux de construction de logements permanents pour les victimes du séisme à Lombok, dans la province indonésienne de Nusa Tenggara Ouest, devraient être achevés cette année, selon le vice-président indonésien, Jusuf Kalla.

>>Tsunami en Indonésie: le bilan s'alourdit à plus de 1.000 morts et blessés
>>Séismes et tsunami en Indonésie: la reconstruction débute en novembre
 

Les décombres laissés par un tremblement de terre sur l'île indonésienne de Lombok en 2018. Photo: Xinhua/VNA/CVN


La construction a été retardée en raison d'une pénurie de matériaux.

Les statistiques montrent que les victimes du séisme à Lombok ont besoin d'au moins 30.000 logements permanents et résistants aux tremblements de terre.

Le gouvernement indonésien s'est fixé pour objectif de construire 58.000 maisons de ce type. Plus de 1.500 personnes supplémentaires du ministère des Travaux publics et du Logement public, de l'armée, de la police et de la communauté locale ont été déployées pour aider à accélérer ces travaux.

Trois puissants séismes ont secoué les îles Lombok et Sumbawa dans l'ouest de Nusa Tenggara, le 29 juillet, le 5 août et le 9 août 2018. Environ 73.000 logements ont été sérieusement endommagés.

Le puissant séisme de magnitude 7 survenu le 5 août dernier a dévasté 75% des bâtiments du district de Lombok Nord.

Plus de 1.300 personnes ont été blessées et près de 353.000 personnes forcées à évacuer. Les dommages et pertes sont actuellement estimés à 7,7 milliards de roupies (528 millions de dollars).


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.