06/09/2020 20:23
L’Indonésie est déterminée à améliorer le rendement de production de café pour regagner la position de deuxième producteur mondial de ce produit, selon le ministère indonésien du Plan et du Développement national.
>>La BAD s'engage à doubler les fonds pour l'Indonésie en 2020
>>L'Indonésie vole au secours de sa compagnie aérienne Garuda
>>L’Indonésie abandonne son plan d’émission de 30 milliards d'USD d’obligations pandémiques

La production annuelle moyenne de café de l'Indonésie est de 600.000 tonnes, avec une superficie totale de culture de caféier de 1,3 million d'hectares.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lors du colloque intitulé "L'Indonésie dans la carte mondiale du café : opportunités et perspectives" organisé le 5 septembre par l’Université de Jember  à Java oriental, le ministre indonésien du Plan et du Développement national, Bambang Brodjonegoro, fait savoir que la production annuelle moyenne de café de l'Indonésie est de 600.000 tonnes, avec une superficie totale de culture de caféier de 1,3 million d'hectares, dont 45% sont consommés sur le marché intérieur et le reste est exporté.

Bambang Brodjonegoro a déclaré que la superficie totale de culture de caféier de l'Indonésie était plus grande que celle du Vietnam, mais le Vietnam avait plus de leviers dans le développement du café pour dépasser l'Indonésie pour devenir le deuxième producteur mondial de café.

Selon Irfan Anwar, président de l'Association indonésienne des exportateurs de café (AEKI), l'Indonésie a une superficie de 1,3 million d'hectares, le Vietnam n'a que 650.000 hectares de culture de caféier, mais la productivité du café du Vietnam peut atteindre 2,3 tonnes par hectare, tandis que celle d’Indonésie n'atteint qu'un maximum de 700 kg par hectare.

En conséquence, le Vietnam est devenu le deuxième producteur de café au monde, après le Brésil. La Colombie et l'Indonésie sont respectivement aux troisième et quatrième places. Si le rendement de production indonésienne de café est amélioré, deux millions d'agriculteurs dépendant de l'industrie du café en bénéficieront.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.