14/03/2019 01:16
>>L'AESA suspend les vols en Europe des Boeing 737 Max 8 et Max 9
>>Le monde suspend le vol des Boeing 737 MAX, les États-Unis résistent

Le gouvernement indien a décidé de suspendre avec effet immédiat les vols des Boeing 737 MAX dans son pays, suite à l'accident d'Ethiopian Airlines. "La Direction générale de l'aviation civile (DGCA) a décidé de suspendre immédiatement les vols des Boeing 737 MAX. Ces avions seront interdits jusqu'à ce que les modifications appropriées et les mesures de sécurité soient mises en œuvre afin d'assurer leur opération sûre", a tweeté mardi soir 12 mars le ministère indien de l'Aviation. "Les responsables de la DGCA s'efforceront d'exécuter l'évaluation de sûreté des Boeing 737 MAX (opérés par les compagnies domestiques). La sécurité des passagers est notre préoccupation première. Le Secrétaire général et la DGCA vont prendre immédiatement les mesures appropriées", a ajouté Suresh Prabhule, ministre de l'Aviation civile, plus tôt le même jour. SpiceJet et Jet Airways sont les seules compagnies aériennes indiennes qui disposent des avions de Boeing 737 MAX8. Ceux-ci (dont 12 de SpiceJet et cinq de Jet Airways) ont déjà été interdits de vol à cause du crash d'Ethiopian Airlines, ont rapporté les médias locaux. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et Singapour ont ordonné la suspension de vols des Boeing 737 MAX dans leur espace aérien suite à l'accident d'Ethiopian Airlines, ont précisé les mêmes sources. Dans le même temps, Boeing a réitéré "sa pleine confiance en la sécurité de ses 737 MAX" et a indiqué qu'elle "n'avait aucune base pour émettre de nouveaux conseils aux opérateurs".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Fête du temple Dô à Bac Ninh La fête du temple Dô a été inaugurée vendredi 19 avril à Dinh Bang, une commune rattachée à la province de Bac Ninh (Nord). Des dizaines de milliers de visiteurs et des délégations de descendants des Ly doivent y participer durant trois jours.