23/11/2020 17:57
Les marines indienne, singapourienne et thaïlandaise ont entamé dimanche 22 novembre un exercice naval conjoint de deux jours au large de la Mer d'Andaman dans l'effort de renforcer la coordination en matière d’opérations combinées et de partage d’expériences.
>>L'Indonésie, la Thaïlande renforcent la sécurité après l'attentat en Turquie
>>Anti-drogue : coopération intensifiée Thaïlande - Singapour - Laos - Myanmar

Un exercice naval trilatéral impliquant l'Inde, Singapour et la Thaïlande a débuté samedi 21 novembre dans la mer d'Andaman.
Photo : vietnamplus/CVN

L'exercice naval trilatéral conjoint appelé SITMEX-2020 est programmé dans un format "sans contact, en mer uniquement", à la suite des restrictions à cause des évolutions complexes de la pandémie de COVID-19.

Cette édition de l'exercice comprendrait un exercice en mer, des manœuvres navales, des tirs d'armes à la surface et des cibles aériennes, et des opérations de navigation coordonnées.

La marine indienne est représentée par une corvette Kamorta et une corvette à missiles guidés Karmuk. La marine singapourienne est représentée par RSS Intrepid, une formidable frégate furtive de classe Formidable, et RSS Endeavour, un quai de plate-forme d'atterrissage de classe Endurance. La marine thaïlandaise est représentée par HTMS Kraburi, une frégate de classe Chao Phraya.

Cette année, cet exercice trilatéral est organisé par Singapour.

Sa première édition a été organisée par la marine indienne et s'est tenue au large de Port Blair en septembre de l'année dernière.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.